[COTES-D'ARMOR] [FINISTERE] [ILLE-ET-VILAINE] [LOIRE-ATLANTIQUE] [MORBIHAN]
[Bégard] [Belle-Isle-en-Terre] [La Bouillie] [Calanhel] [Callac] [Camlez] [Carnoët] [La Chapelle-Neuve] [Châtelaudren] [Coatréven] [Corlay] [Corseul] [Créhen] [Dinan] [Duault] [Erquy] [Le Faouët] [Fréhel] [Glomel] [Grâces] [Guingamp] [Gurunhuel] [Le Haut-Corlay] [Hénanbihen] [Hengoat] [Kerbors] [Kermaria-Sulard] [Lamballe] [Lanfains] [Langoat] [Lanleff] [Lanmérin] [Lanmodez] [Lannion] [Lanvallay] [Lanvellec] [Lanvollon] [Léhon] [Lézardrieux] [Locarn] [Loc-Envel] [Loguivy-Plougras] [Lohuec] [Louannec] [Louargat] [Maël-Carhaix] [Maël-Pestivien] [Matignon] [Le Merzer] [Minihy-Tréguier] [Le Moustoir] [Pabu] [Paimpol] [Paule] [Pédernec] [Penvénan] [Perros-Guirec] [Peumerit-Quintin] [Planguenoual] [Pléboulle] [Plédéliac] [Plélo] [Pléneuf-Val-André] [Pleslin-Trigavou] [Plestin-les-Grèves] [Pleubian] [Pleudaniel] [Pleumeur-Bodou] [Pleumeur-Gautier] [Plévenon] [Plévin] [Ploëzal] [Plouaret] [Ploubalay] [Ploubazlanec] [Ploubezre] [Plougonver] [Plougras] [Plougrescant] [Plouguiel] [Plouisy] [Ploulec'h] [Ploumilliau] [Plounérin] [Plounévez-Moëdec] [Plounévez-Quintin] [Plourac'h] [Plourivo] [Plouzélambre] [Plufur] [Plusquellec] [Pluzunet] [Pommerit-Jaudy] [Pommerit-le-Vicomte] [Quemper-Guézennec] [Quintin] [La Roche-Derrien] [Rospez] [Rostrenen] [Saint-Agathon]

 

Coatréven

Petite commune du nord-ouest des Côtes-d'Armor, Coatréven (466 habitants) est située dans le Trégor, entre Lannion (à onze km) et Tréguier (à neuf km).

Démembrement de la paroisse primitive de Plougrescant est le siège d'une seigneurie depuis au moins le XIIIe s. Les templiers et les hospitaliers y étaient autrefois possessionnés (aux villages de Lochrist et Pratlédan notamment).

Sous l'Ancien Régime, la paroisse relevait de l'ancien diocèse de Tréguier et dépendait de la subdélégation et du ressort de Lannion.

L'église Saint-Pierre

Le monument aux morts

 

L'église Saint-Pierre

Construit au XVIe s., l'édifice est modifié au XVIIIe s. La toiture a été endommagée par une tornade le 27 octobre 2013.

Elément typique de l'architecture religieuse du Trégor, le clocher à balustrade, accolé d'une tourelle d'escalier, date de 1743.

  

La mention de l'année 1730 est indiquée sur le porche sud.

Voici enfin le fenestrage du chevet.

Le monument aux morts