[COTES-D'ARMOR] [FINISTERE] [ILLE-ET-VILAINE] [LOIRE-ATLANTIQUE] [MORBIHAN]
[Belle-Isle-en-Terre] [Carnoët] [Châtelaudren] [Corseul] [Créhen] [Dinan] [Erquy] [Fréhel] [Glomel] [Guingamp] [Gurunhuel] [Hénanbihen] [Lamballe] [Lanleff] [Lannion] [Lanvallay] [Lanvellec] [Lanvollon] [Loguivy-Plougras] [Louargat] [Maël-Carhaix] [Le Moustoir] [Paule] [Pédernec] [Perros-Guirec] [Planguenoual] [Pléboulle] [Plédéliac] [Plélo] [Plestin-les-Grèves] [Pleumeur-Bodou] [Plévenon] [Plévin] [Plouaret] [Ploubalay] [Ploubezre] [Plougras] [Ploulec'h] [Ploumilliau] [Plounérin] [Plounévez-Moëdec] [Plourac'h] [Plouzélambre] [Plufur] [Pluzunet] [Saint-Brieuc] [Saint-Michel-en-Grève] [Trébeurden] [Trédrez-Locquémeau] [Tréduder] [Treffrin] [Trégastel] [Trégomeur] [Trégrom] [Trémel] [Tréogan] [La Vicomté-sur-Rance] [Le Vieux-Marché]

 

Glomel

 

Commune du centre Bretagne, Glomel est située dans le sud-ouest des Côtes-d'Armor, à l'extrémité orientale des Montagnes noires, près de Rostrenen, à la frontière avec le département du Morbihan. Modeste par sa population (1 402 habitants), elle est la deuxième plus grande commune du département par sa superficie (80 km²). Le canal de Nantes à Brest la traverse, à son altitude le plus élevé (184 mètres). Capitale de la clarinette populaire bretonne (treujenn-gaol), Glomel accueille chaque année depuis 1989 une rencontre internationale de cette instrument.

La présence de deux menhirs atteste d'une occupation humaine du territoire dès le Néolithique. De même, des objets gaulois y ont été découverts et une la voie romaine Carhaix-Vannes traversait l'actuelle commune par les lieux-dits Saint-Conogan et Le Loch.

Paroisse primitive, Glomel, qui englobait également à l'origine Saint-Michel et Trégornan, n'est mentionnée pour la première fois qu'en 1295. Jusqu'au Concordat de 1801, elle dépend du diocèse de Quimper.

Au Moyen Age, les seigneurs de Glomel relevent de la baronnie de Rostrenen. Ressortissant au siège royal de Carhaix, la paroisse est touchée par la révolte « du Papier timbré » (1675) et par la chouannerie (1799). Elle est érigée en commune dès 1790. De 1823 à 1832, un camp de prisonniers y est installé, pour les bagnards chargés de construire le canal de Nantes à Brest.

En 1970, douze villages sont enlevés à Glomel et rattachés à Rostrenen.

Le menhir de Parc-Menhir

Le monument aux morts

 

Le menhir de Parc-Menhir

Impressionnant par ses dimensions (8,60 m de hauteur, pour 4 m de diamètre à sa base et un poids de 83 tonnes), il a été élevé au Néolithique près d'une carrière de granit.

Le monument aux morts