[COTES-D'ARMOR] [FINISTERE] [ILLE-ET-VILAINE] [LOIRE-ATLANTIQUE] [MORBIHAN]
[Belle-Isle-en-Terre] [Calanhel] [Carnoët] [La Chapelle-Neuve] [Châtelaudren] [Corseul] [Créhen] [Dinan] [Erquy] [Fréhel] [Glomel] [Guingamp] [Gurunhuel] [Hénanbihen] [Lamballe] [Lanleff] [Lannion] [Lanvallay] [Lanvellec] [Lanvollon] [Loc-Envel] [Loguivy-Plougras] [Lohuec] [Louargat] [Maël-Carhaix] [Le Moustoir] [Paule] [Pédernec] [Perros-Guirec] [Planguenoual] [Pléboulle] [Plédéliac] [Plélo] [Plestin-les-Grèves] [Pleumeur-Bodou] [Plévenon] [Plévin] [Plouaret] [Ploubalay] [Ploubezre] [Plougonver] [Plougras] [Ploulec'h] [Ploumilliau] [Plounérin] [Plounévez-Moëdec] [Plourac'h] [Plouzélambre] [Plufur] [Pluzunet] [Saint-Brieuc] [Saint-Michel-en-Grève] [Trébeurden] [Trédrez-Locquémeau] [Tréduder] [Treffrin] [Trégastel] [Trégomeur] [Trégrom] [Trémel] [Tréogan] [La Vicomté-sur-Rance] [Le Vieux-Marché]

 

Lanleff

 

Située hors des grandes routes (à trente-huit kilomètres au nord-ouest de Saint-Brieuc et à douze km au sud de Paimpol), la petite commune méconnue de Lanleff (110 habitants) mériterait pourtant un sort meilleur.

Cette ancienne enclave de l'évêché de Dol (au coeur du diocèse de Saint-Brieuc) possède en effet un édifice surprenant : le « Temple ».

Démembrement de la paroisse primitive de Pléhédel, Lanleff trouve son origine dans une implantation monastique au haut Moyen Age. Au XIVe s., elle dépend de la seigneurie de Lanloup. 

 Le Temple

 

Le Temple

Son nom lui vient du fait que certains historiens du XIXe s. ont cru d'abord y voir un ancien monument religieux romain ou gaulois. Mais rien de tel en fait, il s'agit des ruines d'une église romane circulaire médiévale (XIe-XIIe s.), probablement fondé par un seigneur local à son retour de croisade. Ce qui explique le caractère oriental de l'édifice. Un déambulatoire entoure la rotonde.

Suivez-moi entre les douze arches du « Temple ».