[COTES-D'ARMOR] [FINISTERE] [ILLE-ET-VILAINE] [LOIRE-ATLANTIQUE] [MORBIHAN]
[Bégard] [Belle-Isle-en-Terre] [La Bouillie] [Calanhel] [Callac] [Camlez] [Carnoët] [Les Champs-Géraux] [La Chapelle-Neuve] [Châtelaudren] [Coatréven] [Corlay] [Corseul] [Créhen] [Dinan] [Duault] [Erquy] [Le Faouët] [Fréhel] [Glomel] [Grâces] [Guingamp] [Gurunhuel] [Le Haut-Corlay] [Hénanbihen] [Hengoat] [Jugon-les-Lacs] [Kerbors] [Kermaria-Sulard] [Lamballe] [Lanfains] [Langoat] [Lanleff] [Lanmérin] [Lanmodez] [Lannion] [Lanvallay] [Lanvellec] [Lanvollon] [Léhon] [Lézardrieux] [Locarn] [Loc-Envel] [Loguivy-Plougras] [Lohuec] [Louannec] [Louargat] [Maël-Carhaix] [Maël-Pestivien] [Matignon] [Merdrignac] [Le Merzer] [Minihy-Tréguier] [Le Moustoir] [Mûr-de-Bretagne] [Pabu] [Paimpol] [Paule] [Pédernec] [Penvénan] [Perros-Guirec] [Peumerit-Quintin] [Planguenoual] [Pléboulle] [Plédéliac] [Plélo] [Pléneuf-Val-André] [Pleslin-Trigavou] [Plestin-les-Grèves] [Pleubian] [Pleudaniel] [Pleumeur-Bodou] [Pleumeur-Gautier] [Plévenon] [Plévin] [Ploëzal] [Plouaret] [Ploubalay] [Ploubazlanec] [Ploubezre] [Plougonver] [Plougras] [Plougrescant] [Plouguiel] [Plouisy] [Ploulec'h] [Ploumilliau] [Plounérin] [Plounévez-Moëdec] [Plounévez-Quintin] [Plourac'h] [Plourivo] [Plouzélambre] [Plufur] [Plusquellec] [Pluzunet] [Pommerit-Jaudy] [Pommerit-le-Vicomte] [Quemper-Guézennec] [Quintin]

 

Lanmérin

Petite commune du nord-ouest des Côtes-d'Armor, Lanmérin (504 habitants) est située dans le Trégor, le long du Guindy, entre Lannion et Tréguier.

Habitée au Néolithique, la région est traversée par la voie Le Yaudet-Corseul à l'époque gallo-romaine.

L'ermite saint Mérin, disciple de saint Tugdual, s'y installe au VIe s.

Démembrement de la paroisse primitive de Louannec, le village relève du diocèse de Tréguier jusqu'au Concordat de 1801. Elle dépendait au civil de la subdélégation et du ressort de Lannion.

La commune de Lanmérin voit son territoire se réduire au XIXe s., au profit de Quemperven et de Coatrèven. En 1839, la succursale de Trézény est érigée en commune indépendante.

L'église Saint-Mérin

La chapelle Notre-Dame-de-la-Salle

La croix de la chapelle Notre-Dame-de-la-Salle

Le calvaire de Pont-Poyès

Le monument aux morts

 

L'église Saint-Mérin

Elle est bâtie au XVIIe s. puis remaniée au milieu du XVIIIe s. et entre 1914 et 1921. Sous l'Ancien Régime, les seigneurs de Kermorvan (aujourd'hui en Trézény) y disposaient de prééminences.

Possédant un escalier d'accès encastré, le clocher à balustrade date de 1743

  

Voici le porche méridional.

La chapelle Notre-Dame-de-la-Salle

Construite par le seigneur du manoir de la Salle, cette chapelle gothique, avec clocher-mur, est achevée en 1535. Elle était à l'origine dédiée à saint Jérôme.

  

Les portails ouest et sud.

  

La croix de la chapelle Notre-Dame-de-la-Salle

Une Vierge à l'Enfant figure au revers du crucifix.

  

Le calvaire de Pont-Poyès

Il date de la fin du XIXe s.

  

Le monument aux morts