[COTES-D'ARMOR] [FINISTERE] [ILLE-ET-VILAINE] [LOIRE-ATLANTIQUE] [MORBIHAN]
[Belle-Isle-en-Terre] [La Bouillie] [Calanhel] [Carnoët] [La Chapelle-Neuve] [Châtelaudren] [Corseul] [Créhen] [Dinan] [Erquy] [Fréhel] [Glomel] [Guingamp] [Gurunhuel] [Hénanbihen] [Lamballe] [Lanleff] [Lannion] [Lanvallay] [Lanvellec] [Lanvollon] [Léhon] [Loc-Envel] [Loguivy-Plougras] [Lohuec] [Louannec] [Louargat] [Maël-Carhaix] [Matignon] [Le Moustoir] [Paimpol] [Paule] [Pédernec] [Penvénan] [Perros-Guirec] [Planguenoual] [Pléboulle] [Plédéliac] [Plélo] [Pléneuf-Val-André] [Pleslin-Trigavou] [Plestin-les-Grèves] [Pleumeur-Bodou] [Plévenon] [Plévin] [Ploëzal] [Plouaret] [Ploubalay] [Ploubazlanec] [Ploubezre] [Plougonver] [Plougras] [Plougrescant] [Plouguiel] [Ploulec'h] [Ploumilliau] [Plounérin] [Plounévez-Moëdec] [Plourac'h] [Plouzélambre] [Plufur] [Pluzunet] [Saint-Brieuc] [Saint-Cast-le-Guildo] [Saint-Denoual] [Saint-Lormel] [Saint-Michel-en-Grève] [Saint-Quay-Perros] [Tonquédec] [Trébeurden] [Trédrez-Locquémeau] [Tréduder] [Treffrin] [Trégastel] [Trégomeur] [Trégrom] [Tréguier] [Trélévern] [Trémel] [Tréogan] [Trévou-Tréguignec] [La Vicomté-sur-Rance] [Le Vieux-Marché]

 

Lohuec

Petite commune de l'extrémité occidentale des Côtes-d'Armor, Lohuec (273 habitants), frontalière du Finistère, est située dans le Trégor, à vingt-cinq km au nord de Carhaix, à trente km au sud-est de Morlaix, à trente-sept km au sud-ouest de Guingamp.

La présence d'une allée couverte atteste une occupation humaine du territoire dès le Néolithique.

Démembrement de la paroisse primitive de Plougras, Lohuec naît suite au défrichement de la forêt du Beffou.

Sous l'Ancien Régime, Lohuec, qui relève du diocèse de Tréguier (alors que plusieurs paroisses voisines dépendent de l'évêché de Cornouaille), a pour subdélégation Morlaix et pour ressort Lannion.

La milice locale est victorieuse des chouans à Plourac'h le 30 août 1799. 

L'allée couverte de Kernescop

La fontaine Saint-Judoce

Le monument aux morts

 

L'allée couverte de Kernescop

Bien qu'en partie effondrée, cette allée longue de douze mètres a conservé l'une des dalles qui la recouvrait.

La fontaine Saint-Judoce

Située en contrebas du bourg, elle est reconstruite au XIXe ou au XXe s. Selon la tradition, l'eau de cette fontaine de dévotion avait la réputation de renforcer les enfants jugés trop faibles.

Le monument aux morts