[COTES-D'ARMOR] [FINISTERE] [ILLE-ET-VILAINE] [LOIRE-ATLANTIQUE] [MORBIHAN]
[Belle-Isle-en-Terre] [Calanhel] [Carnoët] [La Chapelle-Neuve] [Châtelaudren] [Corseul] [Créhen] [Dinan] [Erquy] [Fréhel] [Glomel] [Guingamp] [Gurunhuel] [Hénanbihen] [Lamballe] [Lanleff] [Lannion] [Lanvallay] [Lanvellec] [Lanvollon] [Loc-Envel] [Loguivy-Plougras] [Lohuec] [Louargat] [Maël-Carhaix] [Le Moustoir] [Paule] [Pédernec] [Perros-Guirec] [Planguenoual] [Pléboulle] [Plédéliac] [Plélo] [Plestin-les-Grèves] [Pleumeur-Bodou] [Plévenon] [Plévin] [Plouaret] [Ploubalay] [Ploubezre] [Plougonver] [Plougras] [Ploulec'h] [Ploumilliau] [Plounérin] [Plounévez-Moëdec] [Plourac'h] [Plouzélambre] [Plufur] [Pluzunet] [Saint-Brieuc] [Saint-Michel-en-Grève] [Trébeurden] [Trédrez-Locquémeau] [Tréduder] [Treffrin] [Trégastel] [Trégomeur] [Trégrom] [Trémel] [Tréogan] [La Vicomté-sur-Rance] [Le Vieux-Marché]

 

Plélo

 

Commune du centre des Côtes-d'Armor, Plélo (3 013 habitants) est située à dix-sept kilomètres au nord-ouest de Saint-Brieuc.

Occupée à l'époque gallo-romaine (passage de voies romaines), Plélo est une paroisse bretonne primitive qui englobait également à l'origine le territoire de Trégomeur et la partie orientale du territoire de Châtelaudren.

Prieuré-cure de l'abbaye de Beauport au Moyen Age, la paroisse relève de l'ancien diocèse de Saint-Brieuc jusqu'au Concordat de 1801.

Comme le nom l'indique, les templiers se sont implantés au village de Saint-Jean-du-Temple.

En 1563, la seigneurie de Plélo passe aux La Trémoille, puis, un siècle plus tard, aux Bréhant.

Un gisement de plomb argentifère est exploité à La Ville-Alhen de 1762 à la fin du XVIIIe s., puis de nouveau vers 1920-1930.

Touchée par la chouannerie en 1800, la commune perd en 1841 plusieurs villages au profit de Trégomeur.

La chapelle Saint-Nicolas

 

La chapelle Saint-Nicolas

Construite principalement au XIVe s., elle a été modifiée à plusieurs reprises.

Le clocheton

  

La porte occidentale

Et les deux portes sud