[COTES-D'ARMOR] [FINISTERE] [ILLE-ET-VILAINE] [LOIRE-ATLANTIQUE] [MORBIHAN]
[Belle-Isle-en-Terre] [Calanhel] [Carnoët] [La Chapelle-Neuve] [Châtelaudren] [Corseul] [Créhen] [Dinan] [Erquy] [Fréhel] [Glomel] [Guingamp] [Gurunhuel] [Hénanbihen] [Lamballe] [Lanleff] [Lannion] [Lanvallay] [Lanvellec] [Lanvollon] [Loc-Envel] [Loguivy-Plougras] [Lohuec] [Louargat] [Maël-Carhaix] [Le Moustoir] [Paule] [Pédernec] [Perros-Guirec] [Planguenoual] [Pléboulle] [Plédéliac] [Plélo] [Plestin-les-Grèves] [Pleumeur-Bodou] [Plévenon] [Plévin] [Plouaret] [Ploubalay] [Ploubezre] [Plougonver] [Plougras] [Ploulec'h] [Ploumilliau] [Plounérin] [Plounévez-Moëdec] [Plourac'h] [Plouzélambre] [Plufur] [Pluzunet] [Saint-Brieuc] [Saint-Michel-en-Grève] [Trébeurden] [Trédrez-Locquémeau] [Tréduder] [Treffrin] [Trégastel] [Trégomeur] [Trégrom] [Trémel] [Tréogan] [La Vicomté-sur-Rance] [Le Vieux-Marché]

 

Plourac'h

Petite commune de l'ouest des Côtes-d'Armor, Plourac'h (354 habitants) est située en centre Bretagne, à la frontière avec le département du Finistère, à trente-deux kilomètres au sud-est de Morlaix et à quarante km au sud-ouest de Guingamp.

Paroisse primitive qui dépendait au Moyen Age de la seigneurie de Carnoët, Plourac'h releva de l'ancien diocèse de Cornouaille jusqu'au Concordat de 1801

Deux cents chouans y furent vaincus par les troupes républicaines de Guingamp et les volontaires de Lohuec le 30 août 1799. Des combats de la Libération entre résistants et Allemands s'y déroulèrent également à l'été 1944.

Le menhir de Toul-ar-Hoat

La chapelle Saint-Guénolé

Le calvaire du cimetière

Le monument aux morts

 

Le menhir de Toul-ar-Hoat

Comme les autres monuments mégalithiques de la région, il date du Néolithique. Il fut gravement endommagé à coups de masse par un fou au XIXe s.

La chapelle Saint-Guénolé

Construite au XVIe s., elle fut restaurée en 1828 et en 1989.

  

Le calvaire du cimetière

Comportant trois fûts (avec le bon et le mauvais larrons encadrant le Christ), il date de la fin du du XVIe s. Une Pietà se trouve sur le socle : saint Jean et Marie Madeleine y entourent la Vierge et son Fils .

  

Le monument aux morts