[COTES-D'ARMOR] [FINISTERE] [ILLE-ET-VILAINE] [LOIRE-ATLANTIQUE] [MORBIHAN]
[Bégard] [Belle-Isle-en-Terre] [La Bouillie] [Calanhel] [Callac] [Camlez] [Carnoët] [La Chapelle-Neuve] [Châtelaudren] [Coatréven] [Corlay] [Corseul] [Créhen] [Dinan] [Duault] [Erquy] [Le Faouët] [Fréhel] [Glomel] [Grâces] [Guingamp] [Gurunhuel] [Le Haut-Corlay] [Hénanbihen] [Hengoat] [Kerbors] [Kermaria-Sulard] [Lamballe] [Lanfains] [Langoat] [Lanleff] [Lanmérin] [Lanmodez] [Lannion] [Lanvallay] [Lanvellec] [Lanvollon] [Léhon] [Lézardrieux] [Locarn] [Loc-Envel] [Loguivy-Plougras] [Lohuec] [Louannec] [Louargat] [Maël-Carhaix] [Maël-Pestivien] [Matignon] [Le Merzer] [Minihy-Tréguier] [Le Moustoir] [Pabu] [Paimpol] [Paule] [Pédernec] [Penvénan] [Perros-Guirec] [Peumerit-Quintin] [Planguenoual] [Pléboulle] [Plédéliac] [Plélo] [Pléneuf-Val-André] [Pleslin-Trigavou] [Plestin-les-Grèves] [Pleubian] [Pleudaniel] [Pleumeur-Bodou] [Pleumeur-Gautier] [Plévenon] [Plévin] [Ploëzal] [Plouaret] [Ploubalay] [Ploubazlanec] [Ploubezre] [Plougonver] [Plougras] [Plougrescant] [Plouguiel] [Plouisy] [Ploulec'h] [Ploumilliau] [Plounérin] [Plounévez-Moëdec] [Plounévez-Quintin] [Plourac'h] [Plourivo] [Plouzélambre] [Plufur] [Plusquellec] [Pluzunet] [Pommerit-Jaudy] [Pommerit-le-Vicomte] [Quemper-Guézennec] [Quintin] [La Roche-Derrien] [Rospez] [Rostrenen] [Saint-Agathon]

 

Saint-Servais

Petite commune de l'ouest des Côtes-d'Armor, Saint-Servais (412 habitants) est située près de Callac, entre Carhaix et Guingamp.

La présence de nombreux mégalithes atteste d'une occupation intense du territoire au Néolithique.

Démembrement de la paroisse primitive, Saint-Servais est jusqu'à la Révolution française une simple trève de Burthulet, dépendante de la paroisse de Duault, dans le fief du seigneur de Quélen.

Au XIIIe s., les ducs de Bretagne établissent dans la forêt de Duault un parc d'élevage des sangliers.

La chapelle de Saint-Servais devient au XVIe s. un important lieu de pèlerinage, notamment le jour du pardon, le 13 mai. L'importance du site entraîne au XVIIIe s. de véritables batailles opposant Vannetais et Cornouaillais pour l'obtention de la protection du saint. Ces violents débordements, qui aboutissent à plusieurs reprises à la destruction de la statue principale, entraînent en 1766 une première interdiction du pardon. Cette décision reste sans effet et il faut attendre 1855 pour le pardon soit définitivement supprimé.

Le village est touché par la révolte des Bonnets rouges en 1675.

La paroisse de Saint-Servais n'est créée qu'en 1855 et la commune en 1869.

Le célèbre écrivain Anatole Le Braz est né à Saint-Servais le 2 avril 1859.

La fontaine de l'église

Le monument aux morts

 

La fontaine de l'église

Elle date du XVIIIe s.

Le monument aux morts