[COTES-D'ARMOR] [FINISTERE] [ILLE-ET-VILAINE] [LOIRE-ATLANTIQUE] [MORBIHAN]
[Bégard] [Belle-Isle-en-Terre] [La Bouillie] [Calanhel] [Callac] [Camlez] [Carnoët] [La Chapelle-Neuve] [Châtelaudren] [Coatréven] [Corlay] [Corseul] [Créhen] [Dinan] [Duault] [Erquy] [Le Faouët] [Fréhel] [Glomel] [Grâces] [Guingamp] [Gurunhuel] [Le Haut-Corlay] [Hénanbihen] [Hengoat] [Kerbors] [Kermaria-Sulard] [Lamballe] [Lanfains] [Langoat] [Lanleff] [Lanmérin] [Lanmodez] [Lannion] [Lanvallay] [Lanvellec] [Lanvollon] [Léhon] [Lézardrieux] [Locarn] [Loc-Envel] [Loguivy-Plougras] [Lohuec] [Louannec] [Louargat] [Maël-Carhaix] [Maël-Pestivien] [Matignon] [Le Merzer] [Minihy-Tréguier] [Le Moustoir] [Pabu] [Paimpol] [Paule] [Pédernec] [Penvénan] [Perros-Guirec] [Peumerit-Quintin] [Planguenoual] [Pléboulle] [Plédéliac] [Plélo] [Pléneuf-Val-André] [Pleslin-Trigavou] [Plestin-les-Grèves] [Pleubian] [Pleudaniel] [Pleumeur-Bodou] [Pleumeur-Gautier] [Plévenon] [Plévin] [Ploëzal] [Plouaret] [Ploubalay] [Ploubazlanec] [Ploubezre] [Plougonver] [Plougras] [Plougrescant] [Plouguiel] [Plouisy] [Ploulec'h] [Ploumilliau] [Plounérin] [Plounévez-Moëdec] [Plounévez-Quintin] [Plourac'h] [Plourivo] [Plouzélambre] [Plufur] [Plusquellec] [Pluzunet] [Pommerit-Jaudy] [Pommerit-le-Vicomte] [Quemper-Guézennec] [Quintin] [La Roche-Derrien] [Rospez] [Rostrenen] [Saint-Agathon]

 

Trédrez-Locquémeau

Petite commune du nord-ouest des Côtes-d'Armor, Trédrez-Locquemeau (1 413 habitants) est située dans le Trégor, à dix kilomètres à l'ouest de Lannion.

Baignée par la Manche, elle comporte des falaises vers le bourg de Trédrez et une côte plus basse au niveau de Locquémeau, qui abrite le port.

La présence de plusieurs mégalithes atteste d'une occupation humaine du territoire dès le Néolithique.

Au VIe s., le moine breton saint Kémo débarque à Locquémeau, où il fonde un monastère. Celui-ci dépend au Moyen Age de l'abbaye cistercienne du Relecq (au sud de Morlaix).

Démembrement de la paroisse primitive de Ploumilliau, la paroisse de Trédrez, créée au Xe ou XIe s., a saint Yves comme recteur de 1284 à 1292.

Rattaché à l'ancien diocèse de Tréguier jusqu'au Concordat de 1801, la paroisse de Trédrez relève sous l'Ancien Régime de la subdélégation et du ressort de Lannion. La plus importante seigneurie est alors celle de Coatrédrez.

La commune perd en 1828 plusieurs villages et une partie de son territoire, situé sur la rive droite du Kerdu, cédés à Saint-Michel-en-Grève.

A la fin du XIXe s., Locquémeau est le premier port sardinier de la côte nord de la Bretagne, et plusieurs conserveries s'y installent.

En 1997, le nom de Locquémeau est rajouté à celui de Trédrez pour former l'appellation actuelle de la commune.

Le cairn de Roscoualc'h

Le menhir de Toul-al-Lann

 

Le cairn de Roscoualc'h

Surnommé le « rocher de l'or » (karreg an aour), il abrite un dolmen à couloir mutilé. Situé près du bourg de Locquémeau, il domine la mer.

Le menhir de Toul-al-Lann

Il est haut de quatre mètres.