[Arrondissement de Brest] [Arrondissement de Chateaulin] [Arrondissement de Morlaix] [Arrondissement de Quimper]
[Arzano] [Audierne] [Bannalec] [Baye] [Bénodet] [Beuzec-Cap-Sizun] [Briec] [Cléden-Cap-Sizun] [Clohars-Carnoët] [Clohars-Fouesnant] [Combrit] [Concarneau] [Confort-Meilars] [Douarnenez] [Edern] [Elliant] [Ergué-Gabéric] [Esquibien] [La Forêt-Fouesnant] [Fouesnant] [Gouesnac'h] [Goulien] [Gourlizon] [Guengat] [Guiler-sur-Goyen] [Guilligomarc'h] [Le Guilvinec] [Ile-Tudy] [Le Juch] [Landrévarzec] [Landudal] [Landudec] [Langolen] [Loctudy] [Locunolé] [Mahalon] [Melgven] [Mellac] [Moëlan-sur-Mer] [Névez] [Penmarc'h] [Peumerit] [Pleuven] [Plobannalec-Lesconil] [Plogastel-Saint-Germain] [Plogoff] [Plogonnec] [Plomelin] [Plomeur] [Plonéis] [Plonéour-Lanvern] [Plouhinec] [Plovan] [Plozévet] [Pluguffan] [Pont-Aven] [Pont-Croix] [Pont-l'Abbé] [Pouldergat] [Pouldreuzic] [Poullan-sur-Mer] [Primelin] [Querrien] [Quimper] [Quimperlé] [Rédené] [Riec-sur-Belon] [Rosporden] [Saint-Evarzec] [Saint-Jean-Trolimon] [Saint-Thurien] [Saint-Yvi] [Scaër] [Tourch] [Treffiagat] [Tréguennec] [Trégunc] [Tréméoc] [Tréméven] [Tréogat] [Le Trévoux]

 

Baye

Petite commune du sud-est du Finistère, Baye (1 085 habitants) est située près de Quimperlé, à quarante-cinq kilomètres de Quimper et à vingt-quatre km de Lorient.

Démembrement de la paroisse primitive de Mellac, le territoire de Baye aurait été donné au VIe s. à saint (Guthiernn), fondateur du monastère de Quimperlé, par le roi de Cornouaille Gradlon.

Au Moyen Age et sous l'Ancien Régime, les seigneuries locales de Locquillec, Kermorial et Trédiec étaient vassales des barons de Quimerc'h, en Bannalec.

Jusqu'au Concordat de 1801, la paroisse de Baye releva de l'ancien diocèse de Cornouaille.

En 1791, plusieurs villages de Baye furent cédés à Moëlan-sur-Mer.

L'église Saint-Pierre-aux-Liens

La croix de Kerlouret

Le calvaire du cimetière

La fontaine Saint-Eloi

Le monument aux morts

 

L'église Saint-Pierre-aux-Liens

L'édifice actuel a été construit de 1842 à 1850 pour remplacer un vieux bâtiment qui tombait en ruine. Il s'agit de la première église bâtie par le célèbre architecte Joseph Bigot. Un projet d'agrandissement adopté en 1904 fut finalement abandonné.

Le clocher du XVIIe s. a été conservé.

Le porche sud est ajouté de 1849 à 1850.

La croix de Kerlouret

Haute de deux mètres, cette croix chanfreinée date du XVIIe s.

Le calvaire du cimetière

Haut de trois mètres et érigé en 1867, il comporte un crucifix en fonte.

La fontaine Saint-Eloi

Dite aussi fontaine Saint-Cornély, elle fut restaurée au XIXe s. Autrefois, un pardon, organisé le 24 juin, s'y arrêtait pour la bénédiction des chevaux.

  

Le monument aux morts