[Arrondissement de Brest] [Arrondissement de Chateaulin] [Arrondissement de Morlaix] [Arrondissement de Quimper]
[Arzano] [Audierne] [Bannalec] [Baye] [Bénodet] [Beuzec-Cap-Sizun] [Briec] [Cléden-Cap-Sizun] [Clohars-Carnoët] [Clohars-Fouesnant] [Combrit] [Concarneau] [Confort-Meilars] [Douarnenez] [Edern] [Elliant] [Ergué-Gabéric] [Esquibien] [La Forêt-Fouesnant] [Fouesnant] [Gouesnac'h] [Goulien] [Gourlizon] [Guengat] [Guiler-sur-Goyen] [Guilligomarc'h] [Le Guilvinec] [Ile-Tudy] [Le Juch] [Landrévarzec] [Landudal] [Landudec] [Langolen] [Loctudy] [Locunolé] [Mahalon] [Melgven] [Mellac] [Moëlan-sur-Mer] [Névez] [Penmarc'h] [Peumerit] [Pleuven] [Plobannalec-Lesconil] [Plogastel-Saint-Germain] [Plogoff] [Plogonnec] [Plomelin] [Plomeur] [Plonéis] [Plonéour-Lanvern] [Plouhinec] [Plovan] [Plozévet] [Pluguffan] [Pont-Aven] [Pont-Croix] [Pont-l'Abbé] [Pouldergat] [Pouldreuzic] [Poullan-sur-Mer] [Primelin] [Querrien] [Quimper] [Quimperlé] [Rédené] [Riec-sur-Belon] [Rosporden] [Saint-Evarzec] [Saint-Jean-Trolimon] [Saint-Thurien] [Saint-Yvi] [Scaër] [Tourch] [Treffiagat] [Tréguennec] [Trégunc] [Tréméoc] [Tréméven] [Tréogat] [Le Trévoux]

 

Beuzec-Cap-Sizun

Petite commune de Cornouaille, sur la côte nord du Cap-Sizun, Beuzec-Cap-Sizun (1 074 habitants) est située à quinze kilomètres à l'ouest de Douarnenez et à trente-sept km de Quimper.

Elle dispose de seize kilomètres de côtes, essentiellement des falaises (pointe du Millier), donnant sur la baie de Douarnenez.

Démembrement de la paroisse primitive de Plogoff, elle tient son nom de saint Budoc. La trève de Pont-Croix dépendait autrefois de Beuzec-Cap-Sizun. La commune attira de nombreux peintres a la fin du XIXe s., parmi lesquels Henri Matisse (1895-1896). 

L'allée couverte de Ty ar C'horriket

La stèle de la chapelle Sainte-Espérance

L'église Notre-Dame-de-la-Clarté

l'extérieur

l'intérieur

La chapelle Saint-Conogan

La chapelle Sainte-Espérance

La chapelle Sainte-Brigitte

La chapelle de Lochrist

La fontaine Saint-Conogan

La fontaine Notre-Dame-de-la-Clarté

La fontaine de la chapelle Sainte-Espérance

Le moulin de Keriolet

 

 L'allée couverte de Ty ar C'horriket

Située à Kerbalannec, la « maison des Korrigan » mesure onze mètres de long, pour 2,2 m de large et 1,9 m de hauteur. Elle fut fouillée en 1879.

La stèle de la chapelle Sainte-Espérance

Cette stèle cannelée a été érigée par les Celtes de l'âge du Fer.

L'église Notre-Dame-de-la-Clarté

Dédiée également à Saint-Budoc, elle fut édifiée à la fin du XVe et modifiée au XVIIe s.. Entièrement détruite par un incendie le 13 décembre 1936, elle fut reconstruite à l'identique.

L'extérieur :

La tour-clocher, à galerie ajourée à double balustrade, fut élevée en 1552.

  

Au pied ouest de la tour s'ouvre cette porte. Sur le côté nord de la tour figure l'un de ses escaliers si caractéristiques des églises et chapelles du Cap-Sizun, qui mène au clocher.

  

De style classique, le porche sud date de 1648. Il comprend notamment deux colonnes ioniques surmontées d'un entablement dorique et d'une niche. A l'intérieur du porche figurent les douze emplacements qui accueillaient les statues des Apôtres.

  

La porte suivante fait communiquer la chapelle sud avec l'extérieur.

L'intérieur :

L'église comprend une nef de cinq travées avec bas-côtés, un choeur polygonal et trois chapelles en ailes.

On y voit ici le retable du maître autel. Il se compose de quatre colonnes torses encadrant une statue moderne Notre-Dame de la Clarté, que couronnent de roses deux anges. Au-dessus figure une représentation de la Fuite en Egypte, rare dans les retables.

Daté du XVIIe s., le retable de la chapelle sud a été sauvé des flammes en 1936.

Egalement sauvé en 1936, celui de la chapelle nord a été réalisé en 1684.

Voici enfin la chaire à prêcher et les fonts baptismaux

   

Ainsi que la porte intérieure donnant sur la sacristie (avec la mention de l'année 1648).

La chapelle Saint-Conogan

En forme de croix latine, elle date du XVIIe s.

Le clocher

  

Les portes

  

La chapelle Sainte-Espérance

La chapelle de Sant-Spe, en breton, est construite vers le XVIIe s. Vendue comme bien national durant la Révolution française, elle est rachetée par la fabrique en 1820. Un pardon s'y déroule le premier dimanche d'août.

  

Les portails ouest et sud.

  

La façade occidentale est décorée de ces symboles.

La chapelle Sainte-Brigitte

Construite à l'origine à Lannuign, en Beuzec-Cap-Sizun, cette chapelle est démontée et rebâtie en 1651 au village de Landiguentel, à Esquibien.

La chapelle de Lochrist

Elle est détruite durant la Révolution mais son clocher est récupéré pour remplacer celui de l'église de Goulien.

La fontaine Saint-Conogan

A quelques mètres de la chapelle du même nom.

  

La fontaine Notre-Dame-de-la-Clarté

Elevée en 1624, on y venait laver ses yeux malades, dans l'espoir d'une guérison.

  

La fontaine de la chapelle Sainte-Espérance

Un petit escalier de trois marches mène à l'enclos abritant cette fontaine.

Le moulin de Keriolet

Proche de la pointe du Milier, il date de 1868. Inactif depuis 1960, il comporte une grande roue métallique de huit mètres de diamètre.