[Arrondissement de Brest] [Arrondissement de Chateaulin] [Arrondissement de Morlaix] [Arrondissement de Quimper]
[Argol] [Berrien] [Bolazec] [Botmeur] [Brasparts] [Brennilis] [Camaret-sur-Mer] [Carhaix-Plouguer] [Cast] [Chateaulin] [Châteauneuf-du-Faou] [Cléden-Poher] [Le Cloître-Pleyben] [Collorec] [Coray] [Crozon] [Dinéault] [Le Faou] [La Feuillée] [Gouézec] [Huelgoat] [Kergloff] [Kerlaz] [Landeleau] [Landevennec] [Lannédern] [Lanvéoc] [Laz] [Lennon] [Leuhan] [Locmaria-Berrien] [Locronan] [Lopérec] [Loqueffret] [Lothey] [Motreff] [Pleyben] [Ploéven] [Plomodiern] [Plonévez-du-Faou] [Plonévez-Porzay] [Plounévézel] [Plouyé] [Pont-de-Buis-lès-Quimerch] [Port-Launay] [Poullaouen] [Quéménéven] [Roscanvel] [Rosnoën] [Saint-Coulitz] [Saint-Goazec] [Saint-Hernin] [Saint-Nic] [Saint-Rivoal] [Saint-Ségal] [Saint-Thois] [Scrignac] [Spézet] [Telgruc-sur-Mer] [Trégarvan] [Trégourez]

 

Cast

Petite commune du centre Finistère, Cast (1 483 habitants) est située entre Châteaulin et Douarnenez, à vingt-cinq kilomètres au nord de Quimper.

La présence d'un menhir et des vestiges de camp romain témoigne d'une occupation lointaine.

Démembrement de la paroisse de Plonévez-Porzay, Cast dépendait autrefois de l'ancien diocèse de Cornouaille. Au Moyen Age, une partie de son territoire fut occupé le « Mur du diable », une grande ligne de fortification (trente kilomètres) construite au XIIIe s. autour de Châteaulin par le duc de Bretagne.

Aux XVIe et XVIIe s., la paroisse fournissait Locronan en toiles. 

La chapelle Saint-Gildas

La chapelle Notre-Dame-de-Bonne-Nouvelle

Le calvaire de Quillidoaré

Le calvaire de la chapelle Saint-Gildas

Le calvaire de l'église

La Chasse de saint Hubert

La fontaine Saint-Gildas

Le puits de la chapelle de Quillidoaré

 

La chapelle Saint-Gildas

Situé à un kilomètre et demi au nord du bourg, cet édifice est construit au XVIe s. Une grande foire s'y déroulait autrefois.

Le petit clocher à dôme et lanternon date de la fin du XVIIe s. ou du début du XVIIIe s.

  

Voici les deux portes sud.

  

Le portail occidental.

Et la sacristie.

La chapelle Notre-Dame-de-Bonne-Nouvelle

Edifiée par les seigneurs de Pontlez au village de Quillidoaré, à 1,5 kilomètre du bourg, elle date du XVIe s. Le pardon s'y déroule le premier dimanche d'août.

La façade occidentale, avec son clocher à balustrade et double chambres de cloches et son élégante flèche gothique, est réalisée au XVIIe s.

  

Construit au XVIIe s., le portail occidental, de style classique, était autrefois surmontée d'une Vierge.

Les portes sud et nord ont conservé l'aspect gothique du XVIe s.

  

Voici la sacristie.

Et ici les fenestrages du chevet et de la chapelle sud.

  

Le calvaire de Quillidoaré

Haute de six mètres, elle date du milieu du XVIe s. A gauche et à droite du crucifix figurent des statues géminées (saint Jean et un apôtre, la Vierge et sainte Marie-Madeleine).

Au pied du fût se trouve une Pietà et un Christ aux Liens.

  

Le calvaire de la chapelle Saint-Gildas

Erigé au milieu du XVIe s., ce calvaire, haut de 5,50 m, a la particularité de présenter au revers du Crucifix un élément assez peu courant dans la région, le Christ ressuscité présentant l'une de ses plaies.

  

Le calvaire de l'église

Haut de sept mètres, ce calvaire est réalisé en 1660 par l'atelier du célèbre sculpteur Roland Doré. Sur le croisillon se trouvent des statues géminées (la Vierge et sainte Madeleine d'un côté, saint Jean et un saint tenant un livre de l'autre), tandis qu'au pied du fût on peut voir une pietà et saint Gildas.

  

La Chasse de saint Hubert

Composé de six éléments en ronde bosse, ce groupe sculpté au début du XVIe s. évoque la légende de saint Hubert, qui vécut au début du VIIIe s. : à l'occasion d'une partie de chasse, les deux chiens du saint - représenté agenouillé et en prière - se mirent en arrêt devant un cerf qui portait un crucifix lumineux entre ses ramures.

  

 

La fontaine Saint-Gildas

Située près de la chapelle homonyme, elle abrite une statue du saint. Celui-ci était autrefois invoqué pour guérir de la folie, de la fièvre et de la rage.

  

  

Le puits de la chapelle de Quillidoaré