[Arrondissement de Brest] [Arrondissement de Chateaulin] [Arrondissement de Morlaix] [Arrondissement de Quimper]
[Arzano] [Audierne] [Bannalec] [Baye] [Beuzec-Cap-Sizun] [Cléden-Cap-Sizun] [Clohars-Carnoët] [Clohars-Fouesnant] [Combrit] [Concarneau] [Confort-Meilars] [Douarnenez] [Esquibien] [La Forêt-Fouesnant] [Fouesnant] [Gouesnac'h] [Goulien] [Guiler-sur-Goyen] [Guilligomarc'h] [Ile-Tudy] [Locunolé] [Mellac] [Moëlan-sur-Mer] [Penmarc'h] [Pleuven] [Plogoff] [Plomeur] [Plonéour-Lanvern] [Plouhinec] [Plovan] [Pont-Aven] [Pont-Croix] [Pouldreuzic] [Poullan-sur-Mer] [Primelin] [Querrien] [Quimper] [Quimperlé] [Rédené] [Riec-sur-Belon] [Saint-Jean-Trolimon] [Saint-Thurien] [Scaër] [Tréméven] [Tréogat] [Le Trévoux]

 

Clohars-Fouesnant

 

Commune du Sud-Finistère, Clohars-Fouesnant (2 062 habitants) est située à douze kilomètres au sud de Quimper.

Démembrement de la paroisse primitive de Pleuven, Clohars-Fouesnant est mentionnée pour la première fois à la fin du XIIIe s.

Frappée par la peste en 1640, Clohars-Fouesnant fut l'une des premières missions entreprises par le père Julien Maunoir (1631 et 1633).

Principales seigneuries des environs, Kergoët et Botigneau furent érigées en baronnie à la fin du XVIIe s. ; au XVIIIe s., Botigneau devenait un marquisat. On peut également citer les terres de Kergos et de Penfeunteunyo (devenu Cheffontaines). 

La fontaine de la chapelle du Drennec

La fontaine de Kerper

 

La fontaine de la chapelle du Drennec

Surmontée d'un calvaire, elle fut construite au XVIe s. et restaurée au XIXe s.

La pieta a été rajoutée vers 1880.

La fontaine de Kerper

Construite au Moyen Age, elle fut donnée à la commune en 1834, avec les terres avoisinantes, par Jean Le Quilliec.