[Arrondissement de Brest] [Arrondissement de Chateaulin] [Arrondissement de Morlaix] [Arrondissement de Quimper]
[Bohars] [Bourg-Blanc] [Brélès] [Brest] [Brignogan-Plages] [Coat-Méal] [Le Conquet] [Daoulas] [Dirinon] [Le Drennec] [Le Folgoët] [La Forest-Landerneau] [Gouesnou] [Goulven] [Guilers] [Guipavas] [Guipronvel] [Guissény] [Hanvec] [Hôpital-Camfrout] [Irvillac] [Kerlouan] [Kernilis] [Kernouës] [Kersaint-Plabennec] [Lampaul-Plouarzel] [Lampaul-Ploudalmézeau] [Lanarvily] [Landéda] [Landerneau] [Landunvez] [Lanildut] [Lanneuffret] [Lannilis] [Lanrivoaré] [Lesneven] [Loc-Brévalaire] [Loc-Eguiner] [Locmaria-Plouzané] [Logonna-Daoulas] [Loperhet] [La Martyre] [Milizac] [Ouessant] [Pencran] [Plabennec] [Plouarzel] [Ploudalmézeau] [Ploudaniel] [Ploudiry] [Plouédern] [Plougastel-Daoulas] [Plougonvelin] [Plouguerneau] [Plouguin] [Plouider] [Ploumoguer] [Plounéour-Trez] [Plourin] [Plouvien] [Plouzané] [Porspoder] [Le Relecq-Kerhuon] [La Roche-Maurice] [Saint-Divy] [Saint-Eloy] [Saint-Frégant] [Saint-Méen] [Saint-Pabu] [Saint-Renan] [Saint-Thonan] [Saint-Urbain] [Trébabu] [Tréflévénez] [Trégarantec] [Tréglonou] [Le Tréhou] [Trémaouézan] [Tréouergat]

 

Dirinon

Commune du nord-ouest du Finistère, Dirinon (2 443 habitants) est située à dix-sept kilomètres à l'est de Brest.

Démembrement de la paroisse primitive de Plougastel (-Daoulas) au XIIe s., Dirinon aurait été fondée par la jeune ermite galloise sainte Nonne, la mère de saint David/Divy (saint patron du Pays de Galles). Au XIe ou au XIIe s., les moines de Daoulas y fondèrent un prieuré.

Le célèbre prêtre missionnaire Julien Maunoir prêcha à Dirinon en juin 1644.

Sous l'Ancien Régime, l'exploitation du lin permit un certain enrichissement des habitants.

Jusqu'au Concordat de 1801, la paroisse releva de l'ancien diocèse de Cornouaille. Par ailleurs, les trèves de Saint-Urbain et Trévarn se détachèrent de Dirinon en 1800.

Un manuscrit en langue bretonne du XVIe s., la Vie de sainte Nonne, fut découvert au début du XIXe s. au presbytère de la commune et publiée en 1837.

Le chemin de fer (ligne Landerneau-Quimper) arriva dans la commune en 1867. 

La chapelle Sainte-Nonne

La chapelle Saint-Divy

Le calvaire du cimetière

La croix de Kergavarec

La fontaine Sainte-Nonne

La fontaine Saint-Divy

Le lavoir du Roual

Le pigeonnier du Roual

Le monument aux morts

 

Je tiens à remercier vivement Christelle Cornec qui nous a aimablement fourni plusieurs photos concernant les monuments (lavoir du Roual ; pigeonnier du Roual) de Dirinon.

 

La chapelle Sainte-Nonne

Elle est bâtie en 1577 dans le cimetière paroissial autour du tombeau de sainte Nonne (réalisé en 1470).

Le clocher-mur occidental est surmonté d’un clocheton à dôme.

  

Les ornementations extérieures.

La chapelle Saint-Divy

Située près du village de Lannuzel, elle est construite en 1702 en l'honneur du fils de sainte Nonne, à l'emplacement d'un site déjà occupé par les hommes à la fin de la préhistoire. A l'état de ruines au début du XIXe s., elle aurait du être démolie sur ordre de l'évêque en 1809, mais fut finalement conservée et restaurée en 1824.

La façade occidentale est surmontée d'un clocheton à une chambre de cloches portant la date de 1778. Le portail est surmonté d'une niche contenant une statue du saint, réalisée au XVe s., ainsi qu'un prunellier bonsaï centenaire.

  

Au-dessus de la porte sud figure la mention de la restauration de 1824.

Le calvaire du cimetière

Erigé au XVe s. et restauré à l'occasion d'une mission en 1909, il comprend un Crucifix, à son revers une Vierge à l'Enfant ainsi que des statues géminées représentant du côté du Christ la Vierge et saint Jean, et de l'autre Marie Madeleine et saint Pierre. L'ensemble, haut de cinq mètres, est couronné d'un dais flamboyant. Les armes de la famille Du Louet sont visibles sur un blason.

  

La croix de Kergavarec

Haute de 4,60 m, elle est élevée à Croas Penrun en 1595. Le fût actuel provient du calvaire du cimetière. Au revers du Crucifix mutilé se trouve une Vierge à l'Enfant.

  

La fontaine Sainte-Nonne

Selon la légende, cette source serait apparue au VIe s. pour permettre à sainte Nonne de faire baptiser son fils, saint David. Son eau avait la réputation de guérir des maladies des yeux.

L'ensemble actuel a été construit en 1623. La statue de la sainte est située dans un édicule à pilastres, dont le fronton triangulaire présente les armes des Maufuric, seigneurs de Lézuzan.

  

La fontaine Saint-Divy

Construite au XVIe s., cette fontaine abrite une statue du saint en tenue d'évêque. Elle porte également un blason des Maufuric.

  

Le lavoir du Roual

Il servait aux domestiques du manoir tout proche.

E.I.E.

Le pigeonnier du Roual

Rattaché au manoir du même nom, il est à moitié effondré.

E.I.E.

Le monument aux morts