[Arrondissement de Brest] [Arrondissement de Chateaulin] [Arrondissement de Morlaix] [Arrondissement de Quimper]
[Bohars] [Bourg-Blanc] [Brélès] [Brest] [Brignogan-Plages] [Coat-Méal] [Le Conquet] [Daoulas] [Dirinon] [Le Drennec] [Le Folgoët] [La Forest-Landerneau] [Gouesnou] [Goulven] [Guilers] [Guipavas] [Guipronvel] [Guissény] [Hanvec] [Hôpital-Camfrout] [Irvillac] [Kerlouan] [Kernilis] [Kernouës] [Kersaint-Plabennec] [Lampaul-Plouarzel] [Lampaul-Ploudalmézeau] [Lanarvily] [Landéda] [Landerneau] [Landunvez] [Lanildut] [Lanneuffret] [Lannilis] [Lanrivoaré] [Lesneven] [Loc-Brévalaire] [Loc-Eguiner] [Locmaria-Plouzané] [Logonna-Daoulas] [Loperhet] [La Martyre] [Milizac] [Ouessant] [Pencran] [Plabennec] [Plouarzel] [Ploudalmézeau] [Ploudaniel] [Ploudiry] [Plouédern] [Plougastel-Daoulas] [Plougonvelin] [Plouguerneau] [Plouguin] [Plouider] [Ploumoguer] [Plounéour-Trez] [Plourin] [Plouvien] [Plouzané] [Porspoder] [Le Relecq-Kerhuon] [La Roche-Maurice] [Saint-Divy] [Saint-Eloy] [Saint-Frégant] [Saint-Méen] [Saint-Pabu] [Saint-Renan] [Saint-Thonan] [Saint-Urbain] [Trébabu] [Tréflévénez] [Trégarantec] [Tréglonou] [Le Tréhou] [Trémaouézan] [Tréouergat]

 

Kersaint-Plabennec

Petite commune du nord-ouest du Finistère, Kersaint-Plabennec (1 234 habitants) est située en Bas-Léon, à quinze kilomètres au nord-est de Brest.

Démembrement de la paroisse primitive de Guipavas (haut Moyen Age), puis de celle de Plabennec, Kersaint-Plabennec avait son centre originel, Kersaint Goz (« Vieux Kersaint ») à l'emplacement de la chapelle Notre-Dame de Lanvélar (de construction plus récente). Il fut déplacé ultérieurement près de l'ancienne chapelle Saint-Michel.

Jusqu'au Concordat de 1801, la paroisse releva de l'ancien diocèse de Léon.

Au XIXe s., une partie de l'économie locale dépendait des quatre moutlins bordant l'Aber-Benoît.

La chapelle Notre-Dame-de-Lanvélar

La croix de Lanvelar Bihan

Le monument aux morts

 

La chapelle Notre-Dame-de-Lanvélar

Egalement appelée Notre-Dame-de-Grâces, elle est située sur le site de l'ancien bourg de Kersaint. Elle est construite de 1837 à 1840 à l'emplacement d'un précédent édifice religieux, élevé au XIIe s. (et reconstruit au XVIIe s.). Jusqu'au début du XXe s., un pardon s'y déroulait le deuxième dimanche de Pâques.

  

La croix de Lanvelar Bihan

Haute de soixante-dix centimètres, cette croix pattée sur chanfrein a été élevée au Moyen Age.

Le monument aux morts