[Arrondissement de Brest] [Arrondissement de Chateaulin] [Arrondissement de Morlaix] [Arrondissement de Quimper]
[Bodilis] [Botsorhel] [Carantec] [Cléder] [Le Cloître-Saint-Thégonnec] [Commana] [Garlan] [Guerlesquin] [Guiclan] [Guimaëc] [Guimiliau] [Henvic] [Ile de Batz] [Lampaul-Guimiliau] [Landivisiau] [Lanhouarneau] [Lanmeur] [Lannéanou] [Loc-Eguiner-Saint-Thégonnec] [Locmélar] [Locquénolé] [Locquirec] [Mespaul] [Morlaix] [Pleyber-Christ] [Plouégat-Guérand] [Plouégat-Moysan] [Plouénan] [Plouescat] [Plouezoc'h] [Plougar] [Plougasnou] [Plougonven] [Plougoulm] [Plougourvest] [Plouigneau] [Plounéour-Ménez] [Plounéventer] [Plounévez-Lochrist] [Plourin-lès-Morlaix] [Plouvorn] [Plouzévédé] [Le Ponthou] [Roscoff] [Saint-Derrien] [Sainte-Sève] [Saint-Jean-du-Doigt] [Saint-Martin-des-Champs] [Saint-Pol-de-Léon] [Saint-Sauveur] [Saint-Servais] [Saint-Thégonnec] [Saint-Vougay] [Santec] [Sibiril] [Sizun] [Taulé] [Tréflaouénan] [Tréflez] [Trezilidé]

 

Landivisiau

Entre Brest (à 36 kilomètres) et Morlaix (à 22 km), la ville de Landivisiau (8 751 habitants) est située dans le Haut-Léon.

Son origine remonte sans doute à la fondation d'un établissement monastique au haut Moyen Age. Jusqu'à la Révolution française, Landivisiau resta une trève de la petite commune voisine de Plougourvest. Située au coeur du pays de la toile bretonne, elle s'enrichit considérablement aux XVIe et XVIIe s. Au XIXe s. la commune comptait une quarantaine de tanneries qui employaient également un grand nombre de personnes. On y trouvait également quatre usines de colle.

Capitale du cheval breton, elle abrite une foire annuelle aux chevaux. 

L'église Saint-Thuriau

le clocher-porche

le porche sud

l'intérieur

les orgues

La chapelle Sainte-Anne

La chapelle Notre-Dame de Lourdes

La croix de Pont-Croix

Le calvaire du cimetière

Le calvaire du Drennec

La croix de Ty-Guen

La croix du Champ-de-Foire

La fontaine Saint-Thiviziau

La tannerie de Mestual

La tannerie Antoine-Foucher

L'ancienne mairie

La mairie

La gare

La villa Tréanton

Le monument aux morts

La statue Xavier-Grall

Le Paotr Mad

L'église Saint-Thuriau

Le bâtiment actuel fut construit en 1863-1864 sur l'emplacement de l'ancienne église édifiée en 1554. On a conservé cependant deux éléments du XVIe s. : le clocher-porche et le porche sud.

Le clocher-porche : Il date de 1590.

  

Le porche sud : autre élément conservé du XVIe s., il fut construit dans le style gothique entre 1554 et 1565 par plusieurs ateliers différents. Démantelé en 1728, il fut remonté par Jean Perrot et Sébastien Roussel.

  

  

  

  

  

A l'intérieur du porche se trouvent les statues des douze Apôtres.

L'intérieur : l'église comprend une nef de cinq travées, avec bas-côtés, un transept accosté de deux chapelles et un choeur.

  

De style romantique, les orgues actuels ont été fabriqués de 1884 à 1885 par l'atelier Clauss, de Rennes, pour remplacer l'instrument du XVIIe s., peut-être du au célèbre facteur d'orgues Dallam et détruit lors de la reconstruction de l'église au milieu du XIXe s. Les maîtres sculpteurs Pondaven et Derrien, de Saint-Pol-de-Léon, oeuvrèrent à l'élaboration de la tribune flamboyante. L'ensemble a été restauré avant la Seconde Guerre mondiale, puis de 2006 à 2010.

La chapelle Sainte-Anne

Construite vers  1585 pour servir d'ossuaire, restaurée de 1610 à 1620, cette petite chapelle funéraire était à l'origine située près de l'église, avant que le cimetière ne soit transféré à son emplacement actuel en 1832.

Ce monument est particulièrement original pour ses six cariatides.

Et notamment pour la représentation de l'ankou, avec sa flèche et son tibia. On y trouve d'ailleurs l'inscription « Ouyca, je suis le parrain de celui qui sera la fin ».

Ces cariatides encadrent une porte de style classique

L'intérieur de la chapelle est très sobre

 

La chapelle Notre-Dame de Lourdes

Proche de l'église et du presbytère, cet édifice date de 1874.

  

La croix de Pont-Croix

Haute de quatre mètres, elle est élevée au Moyen Age.

Le calvaire du cimetière

Oeuvre du célèbre sculpteur morlaisien Yann Larhantec, cette croix, haute de sept mètres, date de 1865.

  

Le calvaire du Drennec

Située le long de la route menant à Plouvorn, cette croix, haute de 4,50 m, est dressée en 1892.

  

La croix de Ty-Guen

Erigée au XXe s., cette croix est haute de 3,50 m.

La croix du Champ-de-Foire

Elevée en 1906 place du Champ-de-Foire, cette croix haute de trois mètre fut déplacée en 1955 dans un petit square jouxtant la route de Morlaix.

 La fontaine-lavoir Saint-Thiviziau 

Le lavoir est aménagé à la fin du XIXe s. avec l'ajout d'une charpente métallique.

Provenant du tombeau de François de Tournemine, seigneur de Coëtmeur, et de sa femme Renée de Saint-Amadour, ces dix panneaux de style gothique flamboyant datent du milieu du XVIe s.

 

La tannerie de Mestual

L'une des dernières survivantes des quarantes tanneries que comptait la ville autrefois. Celle-ci date du XVIIIe ou début du XIXe s.

La tannerie Antoine-Foucher

Elle est située à Pont-Croix, sur la route menant à Lampaul-Guimiliau, autre commune où les tanneries jouèrent un rôle important dans l'économie locale..

L'ancienne mairie

Construit en 1848 pour abriter la mairie, ce bâtiment servit de kommandantur durant l'Occupation allemande. De la construction du nouvel hôtel de ville (1982) à 2005, il fut occupé par la perception. 

La mairie

Elle fut inaugurée en juin 1982.

La gare

Construite en 1863 sur la ligne Paris-Brest et réaménagée en 1928, elle fut au XIXe s. la plus importante gare d'Europe pour l'expédition de chevaux. Utilisée par les cheminots résistants durant la Seconde Guerre mondiale, elle fut bombardée à l'été 1944.

La Villa Tréanton

Elle fut construite en 1925 dans un style régionaliste très caractéristique de l'époque.

Le monument aux morts

Il fut dressé en 1923 avec la liste des 168 Landivisiens morts pendant la Grande Guerre, sur les plans du chanoine Jean-Marie Abgrall, architecte diocésain originaire de la commune voisine de Lampaul-Guimiliau.

  

La statue Xavier-Grall

Oeuvre de Roger Joncourt, elle fut inaugurée en 1991 près de la bibliothèque municipale. Natif de Landivisiau, Xavier Graal (1930-1981), journaliste, romancier et poète, s'est battu toute sa vie pour la reconnaissance de l'identité bretonne.

Le Paotr Mad

Commandé en même temps que le projet de la nouvelle mairie voisine, ce monument dédié au Cheval breton fut inauguré le 28 décembre 1983. Cette oeuvre de Roger Joncourt représente un étalon en laiton de 2,50 m de haut.