[Arrondissement de Brest] [Arrondissement de Chateaulin] [Arrondissement de Morlaix] [Arrondissement de Quimper]
[Arzano] [Audierne] [Bannalec] [Baye] [Bénodet] [Beuzec-Cap-Sizun] [Briec] [Cléden-Cap-Sizun] [Clohars-Carnoët] [Clohars-Fouesnant] [Combrit] [Concarneau] [Confort-Meilars] [Douarnenez] [Edern] [Elliant] [Ergué-Gabéric] [Esquibien] [La Forêt-Fouesnant] [Fouesnant] [Gouesnac'h] [Goulien] [Gourlizon] [Guengat] [Guiler-sur-Goyen] [Guilligomarc'h] [Le Guilvinec] [Ile-Tudy] [Le Juch] [Landrévarzec] [Landudal] [Landudec] [Langolen] [Loctudy] [Locunolé] [Mahalon] [Melgven] [Mellac] [Moëlan-sur-Mer] [Névez] [Penmarc'h] [Peumerit] [Pleuven] [Plobannalec-Lesconil] [Plogastel-Saint-Germain] [Plogoff] [Plogonnec] [Plomelin] [Plomeur] [Plonéis] [Plonéour-Lanvern] [Plouhinec] [Plovan] [Plozévet] [Pluguffan] [Pont-Aven] [Pont-Croix] [Pont-l'Abbé] [Pouldergat] [Pouldreuzic] [Poullan-sur-Mer] [Primelin] [Querrien] [Quimper] [Quimperlé] [Rédené] [Riec-sur-Belon] [Rosporden] [Saint-Evarzec] [Saint-Jean-Trolimon] [Saint-Thurien] [Saint-Yvi] [Scaër] [Tourch] [Treffiagat] [Tréguennec] [Trégunc] [Tréméoc] [Tréméven] [Tréogat] [Le Trévoux]

 

Landrévarzec

Petite commune du centre du Finistère, Landrévarzec (1 595 habitants) se trouve entre Châteaulin (à quinze kilomètres) et Quimper (à treize km).

Démembrement de la paroisse primitive de Briec, Landrévarzec est mentionnée au haut Moyen Age dans un acte du cartulaire de l'abbaye de Landévennec comme propriété du roi Gradlon, qui la cède aux religieux pour y fonder un prieuré.

Durant la Révolution, elle fut à nouveau rattachée à la paroisse Briec (1792). Dans la nuit du 19 au 20 novembre 1800, l'évêque constitutionnel du Finistère, Yves-Marie Audrein y fut assassiné par des chouans.

Redevenue indépendante en 1843, la paroisse de Landrévarzec ne fut érigée en commune qu'en 1893. 

La chapelle Notre-Dame de Quilinen

Le calvaire de la chapelle Notre-Dame de Quilinen

La fontaine Notre-Dame de Quilinen

 

La chapelle Notre-Dame de Quilinen

Cette ancienne église tréviale de Briec a été construite dans le style gothique à la fin du XVe s. au village de Quilinen, situé à 1,5 km du bourg. Elle dépend de Landrévarzec depuis 1843. Elle a été restaurée après avoir été endommagée par l'ouragan du 15 octobre 1987.

La façade sud comprend de nombreux éléments intéressants.

En premier lieu ce grand portail gothique, avec hauts pinacles et portes géminées, dont le tympan abritait autrefois trois statues de l'Annonciation. Celles-ci reposaient sur des socles cul-de-lampe composés d'animaux (lions, aigle) tenant un écusson non identifiable. Ce porche est proche dans sa conception de celui de la chapelle Notre-Dame-des-Fontaines, à Gouézec.

On y trouve également un autre portail gothique plus petit...

... ainsi qu'une statue très endommagée de saint Pierre (XVIe s.), sur le contrefort, et un écu surmonté d'un heaume.

  

Ici, la façade occidentale et son portail.

  

La porte du côté nord.

A l'est, comme de tradition, le chevet avec son fenestrage principal.

Pour finir avec l'extérieur, si l'édifice est essentiellement daté de la fin du Moyen Age, le clocher actuel a lui été édifié en 1868. Il aurait remplacé le clocher originel qui devait se trouvait au centre du bâtiment (comme le laisse supposer la présence de deux gros contreforts latéraux).

  

Le calvaire de la chapelle Notre-Dame de Quilinen

Réalisée au milieu du XVIe s., cette oeuvre exceptionnelle, autrefois peinte, mesure 6,50 m de haut. La croix du Christ est encadrée par celle des larrons. Au revers du Crucifix figure un Christ ressuscité. Sur le fût principal et la grande base massive triangulaire, avec plusieurs étages, des statues en ronde bosse représentent divers personnages de la Vie du Christ, notamment les apôtres, saint Jean, une Pietà, une Vierge à l'Enfant, Marie Madeleine et spo vase d'aromages, des anges aux calices, saint Yves, etc.

  

La fontaine Notre-Dame de Quilinen

Située près de la chapelle du même nom et restaurée au XXe s., cette fontaine sacrée se compose d'une niche surmontée d'une croix et d'un petit bassin carré clos par un muret. On peut y distinguer le blason des Launay-Penaryun. La statue qui orne l'édicule est de conception récente.