[Arrondissement de Brest] [Arrondissement de Chateaulin] [Arrondissement de Morlaix] [Arrondissement de Quimper]
[Argol] [Berrien] [Bolazec] [Botmeur] [Brasparts] [Brennilis] [Camaret-sur-Mer] [Carhaix-Plouguer] [Cast] [Chateaulin] [Châteauneuf-du-Faou] [Cléden-Poher] [Le Cloître-Pleyben] [Collorec] [Coray] [Crozon] [Dinéault] [Le Faou] [La Feuillée] [Huelgoat] [Kergloff] [Kerlaz] [Landeleau] [Landevennec] [Lannédern] [Lanvéoc] [Laz] [Lennon] [Leuhan] [Locmaria-Berrien] [Locronan] [Lopérec] [Loqueffret] [Motreff] [Pleyben] [Plomodiern] [Plonévez-du-Faou] [Plonévez-Porzay] [Plounévézel] [Plouyé] [Pont-de-Buis-lès-Quimerch] [Port-Launay] [Poullaouen] [Roscanvel] [Rosnoën] [Saint-Goazec] [Saint-Hernin] [Saint-Nic] [Saint-Rivoal] [Saint-Ségal] [Saint-Thois] [Scrignac] [Spézet] [Telgruc-sur-Mer] [Trégarvan] [Trégourez]

 

Lanvéoc

 

Petite commune du centre ouest du Finistère, Lanvéoc (2 214 habitants) est située sur la côte nord de la presqu'île de Crozon et la rade de Brest, à trente-quatre kilomètres de Châteaulin.

L'occupation romaine est attestée par présence d'un village appelé « Boisière ». Vers le XIIe s., les comtes de Crozon bâtissent leur château sur la pointe de l'actuel fort. Très tôt, le port de Lanvéoc est utilisé par les voyageurs se rendant de Brest à Nantes. En 1594, il voit passer les troupes d'Henri IV pour le siège du fort tenu par les Espagnols à l'extrémité de la péninsule de Roscanvel. Un siècle plus tard (9 juillet 1686), les habitants assistent au débarquement de la somptueuse ambassade du roi du Siam, Phra-Naraï : venus de Brest, les envoyés du souverain asiatique se rendent à Paris, via Quimper.

Démembrement de la paroisse primitive de Crozon - qui relève du diocèse de Cornouaille -, Lanvéoc n'acquiert son indépendance religieuse qu'en 1862, tandis que la commune est créée en 1872.

L'installation d'une base aéronavale (1936) puis le transfert de l'Ecole navale à Poulmic (1947) permet un développement de la commune au XXe s. 

Le fort de la pointe de Lanvéoc

 

Le fort de la pointe de Lanvéoc

L'ensemble actuel date essentiellement de 1774, bien que Vauban ait déjà l'intention de fortifier au mieux la pointe pour protéger la rade de Brest à la fin du XVIIe s. Le fort a été construit à l'emplacement d'un château établi au XIIe s. par les comtes de Crozon.

Le fort fut réaménagé en 1877-1878 pour permettre la construction d'une batterie d'artillerie lourde. La porte d'entrée monumentale date de cette époque.