[Arrondissement de Brest] [Arrondissement de Chateaulin] [Arrondissement de Morlaix] [Arrondissement de Quimper]
[Bodilis] [Botsorhel] [Carantec] [Cléder] [Le Cloître-Saint-Thégonnec] [Commana] [Garlan] [Guerlesquin] [Guiclan] [Guimaëc] [Guimiliau] [Henvic] [Ile de Batz] [Lampaul-Guimiliau] [Landivisiau] [Lanhouarneau] [Lanmeur] [Lannéanou] [Loc-Eguiner-Saint-Thégonnec] [Locmélar] [Locquénolé] [Locquirec] [Mespaul] [Morlaix] [Pleyber-Christ] [Plouégat-Guérand] [Plouégat-Moysan] [Plouénan] [Plouescat] [Plouezoc'h] [Plougar] [Plougasnou] [Plougonven] [Plougoulm] [Plougourvest] [Plouigneau] [Plounéour-Ménez] [Plounéventer] [Plounévez-Lochrist] [Plourin-lès-Morlaix] [Plouvorn] [Plouzévédé] [Le Ponthou] [Roscoff] [Saint-Derrien] [Sainte-Sève] [Saint-Jean-du-Doigt] [Saint-Martin-des-Champs] [Saint-Pol-de-Léon] [Saint-Sauveur] [Saint-Servais] [Saint-Thégonnec] [Saint-Vougay] [Santec] [Sibiril] [Sizun] [Taulé] [Tréflaouénan] [Tréflez] [Trezilidé]

 

Loc-Eguiner-Saint-Thégonnec

Petite commune du Nord-Finistère, Loc-Eguiner-Saint-Thégonnec (325 habitants) se trouve à dix-neuf kilomètres au sud-ouest de Morlaix et cinquante km à l'est de Brest.

Démembrement de la paroisse primitive de Plounéour-Ménez, Loc-Eguiner-Saint-Thégonnec dépendait autrefois de l'ancien diocèse de Léon. Elle ne devint une trève qu'en 1831, une paroisse indépendante en 1843 et, enfin, une commune en 1866. 

La stèle christianisée

L'église Saint-Eguiner

Le calvaire du cimetière

Le calvaire de Langoat

La croix de Croas-ar-Mair

Les fontaines du bourg

La fontaine Saint-Eguiner

La fontaine Saint-Jean

La maison de Ty-Dreuz

La mairie

Le monument aux morts

 

La stèle christianisée

Haute de 2,50 m, cette stèle, élevée par les Celtes à l'âge du fer, provient du village de Kerargan. Elle se trouve de nos jours dans le cimetière de l'enclos paroissial. Une plaque indique : Mission 1948.

Christianisée au Moyen Age, elle possède en son sommet un Crucifix et, au revers, un Christ aux liens.

  

L'église Saint-Eguiner

Construite dans les années 1560 et restaurée à plusieurs reprises (XVIIe s., XVIIIe s. et 1890), elle comporte deux nefs parallèles. Jusqu'en 1844, l'édifice est une simple église tréviale dépendant de Plounéour-Ménez. Le pardon de saint Eguiner se déroule le premier dimanche d'août.

  

De style gothique, les portes ouest et sud ont été réalisées au XVIe s.

  

Le calvaire du cimetière

Daté de la fin du XVIe ou du début du XVIIe s., ce calvaire, haut de cinq mètres, porte également sur le socle la mention d'une mission réalisée en 1926 avec le nom du recteur Le Meur. Au dos du Christ se trouve un groupe Notre-Dame de Pitié (Pietà). Au dessous de la pietà on peut remarquer un petit saint Sébastien percé de flèches. Encadrant le Crucifix et la piétà figurent les statues géminées de saint Jean et de Marie Madeleine d'une part, de la Vierge et d'une sainte femme, d'autre part. Le croisillon est décoré dans sa partie inférieure de deux anges.

  

Le calvaire de Langoat

Erigé au XVIIIe s., il mesure 3,50 m de haut. Sur le socle, une plaque rappelle la mission effectuée en 1937. Le fût porte dix-huit écots.

  

La croix de Croas-ar-Mair

Haute de 4,50 m, elle porte sur son fût vingt-cinq écots, symbolisant les bubons de la peste, en souvenir d'une ancienne épidémie. La croix a été endommagée au XXe s. par la circulation automobile.

Les fontaines du bourg

Deux fontaines ont été construites en contrebas de l'enclos paroissial au XVIe et au XVIe s.

La fontaine Saint-Eguiner : Construite en 1566, elle fut restaurée vers 1697.

Surmonté d'une statue géminée, l'édicule comprend une petite niche avec fronton à dais abritant une statuette

  

D'anciennes pierres tombales ont été utilisées pour encadrer le bassin du lavoir.

Le lavoir était autrefois couvert.

La fontaine Saint-Jean : Plus petite que sa voisine, elle date de 1690. Encadrée de deux bancs, elle abrite une statue de saint Jean.

  

La maison de Ty-Dreuz

Cette demeure à apotheiz est construite en 1740 par une famille de paysans-marchands de toile. Un escalier extérieur donne accès au premier étage.

La mairie

Ancienne maison de charité, ce bâtiment date de 1875

  

Le monument aux morts