[Arrondissement de Brest] [Arrondissement de Chateaulin] [Arrondissement de Morlaix] [Arrondissement de Quimper]
[Argol] [Berrien] [Bolazec] [Botmeur] [Brasparts] [Brennilis] [Camaret-sur-Mer] [Carhaix-Plouguer] [Cast] [Chateaulin] [Châteauneuf-du-Faou] [Cléden-Poher] [Le Cloître-Pleyben] [Collorec] [Coray] [Crozon] [Dinéault] [Le Faou] [La Feuillée] [Gouézec] [Huelgoat] [Kergloff] [Kerlaz] [Landeleau] [Landevennec] [Lannédern] [Lanvéoc] [Laz] [Lennon] [Leuhan] [Locmaria-Berrien] [Locronan] [Lopérec] [Loqueffret] [Lothey] [Motreff] [Pleyben] [Ploéven] [Plomodiern] [Plonévez-du-Faou] [Plonévez-Porzay] [Plounévézel] [Plouyé] [Pont-de-Buis-lès-Quimerch] [Port-Launay] [Poullaouen] [Quéménéven] [Roscanvel] [Rosnoën] [Saint-Coulitz] [Saint-Goazec] [Saint-Hernin] [Saint-Nic] [Saint-Rivoal] [Saint-Ségal] [Saint-Thois] [Scrignac] [Spézet] [Telgruc-sur-Mer] [Trégarvan] [Trégourez]

 

Locronan

Petite commune du Sud-Finistère, Locronan (800 habitants) est située à dix-sept kilomètres au nord-ouest de Quimper.

Grâce à un patrimoine architectural précieusement conservé, Locronan fait partie de la liste des plus beaux villages de France et attire de nombreux touristes chaque été.

La commune doit sa fondation à saint Ronan, évêque irlandais venu au VIIe s. établir un ermitage sur ce site. Dépendant à l'origine de la paroisse primitive de Plonévez-Porzay, le territoire de Locronan fut donné en 1031 à l'abbaye Sainte-Croix de Quimperlé par le comte de Cornouaille Alain Canhiard. En 1505, le bourg fut élevé au rang de ville par Anne de Bretagne, venu en pèlerinage.

Du XVe s. au XVIIIe s., la culture du chanvre et du lin et la production de toile à voile (les olonnes, lokorns ou poldavys, utilisées pour les navires de guerre, de commerce, français ou étranger) permirent à la cité de prospérer et de faire édifier les monuments architecturaux du bourg. Au XVIIe s., la région de Locronan était dominée par les sires du Névet.

Tous les six ans, le deuxième dimanche de juillet, et pendant huit jours, une grande procession - la Grande Troménie - fait le tour du sanctuaire de saint Ronan. Des troménies ordinaires, plus courtes, ont également lieu tous les ans.

Locronan servit de décor pour plusieurs films historiques, comme Tess (1979 ; à l'occasion de ce tournage, tous les fils électriques de la commune furent enterrés), Chouans (1988) et Un long dimanche de fiançailles (2004). 

La chapelle Notre-Dame-de-Bonne-Nouvelle

avec son calvaire

La fontaine Saint-Europe

La maison rue des Charrettes

La mairie

Le monument aux morts

 

La chapelle Notre-Dame de Bonne-Nouvelle

Edifié au XVe s., l'édifice est profondément remanié et agrandi aux XVIe et XVIIIe s. (notamment le clocher à lanternon).

Cette porte de style gothique date du XVe s.

Un calvaire du XVIe s., haut de cinq mètres, orne le placître de la chapelle. L'un des côtés figure des anges recueillant le sang du Christ, tandis qu'au revers se trouve une Vierge.

La fontaine Saint-Europe

A quelques mètres de la chapelle Notre-Dame de Bonne-Nouvelle se trouve cette belle fontaine datant de 1688. Le nom de « I. Conan, marchand de toile » y est inscrit.

  

  

La maison de la rue des Charrettes

Construite en 1693, elle possède une lucarne très décorée.

La mairie

Elle est installée dans une demeure du XVIIe ou du XVIIIe s.

Le monument aux morts