[Arrondissement de Brest] [Arrondissement de Chateaulin] [Arrondissement de Morlaix] [Arrondissement de Quimper]
[Argol] [Berrien] [Bolazec] [Botmeur] [Brasparts] [Brennilis] [Camaret-sur-Mer] [Carhaix-Plouguer] [Cast] [Chateaulin] [Châteauneuf-du-Faou] [Cléden-Poher] [Le Cloître-Pleyben] [Collorec] [Coray] [Crozon] [Dinéault] [Le Faou] [La Feuillée] [Gouézec] [Huelgoat] [Kergloff] [Kerlaz] [Landeleau] [Landevennec] [Lannédern] [Lanvéoc] [Laz] [Lennon] [Leuhan] [Locmaria-Berrien] [Locronan] [Lopérec] [Loqueffret] [Lothey] [Motreff] [Pleyben] [Ploéven] [Plomodiern] [Plonévez-du-Faou] [Plonévez-Porzay] [Plounévézel] [Plouyé] [Pont-de-Buis-lès-Quimerch] [Port-Launay] [Poullaouen] [Quéménéven] [Roscanvel] [Rosnoën] [Saint-Coulitz] [Saint-Goazec] [Saint-Hernin] [Saint-Nic] [Saint-Rivoal] [Saint-Ségal] [Saint-Thois] [Scrignac] [Spézet] [Telgruc-sur-Mer] [Trégarvan] [Trégourez]

 

Lopérec

Petite commune du centre du Finistère, Lopérec (804 habitants) est située sur le versant sud des monts d'Arrée, dans le Parc naturel régional d'Armorique, entre Brest et Quimper, à neuf kilomètres au nord-est de Châteaulin.

Démembrement de la paroisse primitive d'Hanvec au Moyen Age, Lopérec relevait autrefois religieusement de l'ancien diocèse de Cornouaille et civilement de la sénéchaussée des vicomtes du Faou.

La grotte de Toul-an-Diaoul servit de refuge aux chouans durant la Révolution française.

Dans les années 1890, le député Jean Charles Chevillotte créa une école d'agriculture au Nivot. En 1913, deux hameaux (Glujeau et la Montagne) furent retirés à Lopérec au profit de Saint-Rivoal.

La cueillette des cerises joua autrefois un rôle important dans l'économie locale.

Fréquentée par les charbonniers jusqu'au milieu du XXe s., la forêt du Nivot fut durant la Seconde Guerre mondiale le siège d'un maquis, attaqué par les Allemands le 3 août 1944. 

Le four à pain du bourg

Le viaduc de la Douffine

Le monument aux morts

 

Le four à pain du bourg

 

Le viaduc de la Douffine

Franchissant la Douffine, il est construit en 1865 entre les communes de Lopérec et de Pont-de-Buis-les-Quimerc'h lors de la réalisation de voie ferrée reliant Châteaulin à Landerneau. Celle-ci, inaugurée le 16 décembre 1867, permet alors de faire le lien entre les lignes de chemin de fer du nord et du sud de la Bretagne.

Le monument aux morts