[Arrondissement de Brest] [Arrondissement de Chateaulin] [Arrondissement de Morlaix] [Arrondissement de Quimper]
[Arzano] [Audierne] [Bannalec] [Baye] [Beuzec-Cap-Sizun] [Cléden-Cap-Sizun] [Clohars-Carnoët] [Clohars-Fouesnant] [Combrit] [Concarneau] [Confort-Meilars] [Douarnenez] [Esquibien] [La Forêt-Fouesnant] [Fouesnant] [Gouesnac'h] [Goulien] [Guiler-sur-Goyen] [Guilligomarc'h] [Ile-Tudy] [Locunolé] [Mellac] [Moëlan-sur-Mer] [Penmarc'h] [Pleuven] [Plogoff] [Plomeur] [Plonéour-Lanvern] [Plouhinec] [Plovan] [Pont-Aven] [Pont-Croix] [Pouldreuzic] [Poullan-sur-Mer] [Primelin] [Querrien] [Quimper] [Quimperlé] [Rédené] [Riec-sur-Belon] [Saint-Jean-Trolimon] [Saint-Thurien] [Scaër] [Tréméven] [Tréogat] [Le Trévoux]

 

Mellac

 

Petite commune du sud-est du Finistère, Mellac (2 570 habitants) est située près de Quimperlé, à quarante-trois kilomètres de Quimper et à vingt-cinq km de Lorient.

Paroisse primitive, son territoire englobait également à l'origine Baye, Quimperlé, Moëlan-sur-Mer et Clohars-Carnoët.

Relevant au Moyen Age de l'abbaye Sainte-Croix de Quimperlé, Elle fut touchée par la révolte des Bonnets rouges en 1675.

Supprimée sous la Révolution et rattachée à Quimperlé, la paroisse de Mellac, repaire de chouans et de prêtres réfractaires, revit le jour avec le Concordat de 1801.

Natif de la commune, Louis Le Pensec, ancien ministre de la Mer, des Dom-Tom et de l'Agriculture, fut maire de Mellac de 1971 à 1997. 

La chapelle ruinée de Saint-Caradec

La croix de Sainte-Madeleine

 

La chapelle ruinée de Saint-Caradec

Edifiée au XVe s., elle tomba en ruines entre les deux guerres mondiales. Seuls subsistent deux murs, dont celui du chevet, et le maître-autel.

La croix de Sainte-Madeleine

Haute de trois mètres, cette croix, située près de la chapelle du même nom, a été élevée en 1815. Elle comporte un Crucifix en métal.