[Arrondissement de Brest] [Arrondissement de Chateaulin] [Arrondissement de Morlaix] [Arrondissement de Quimper]
[Arzano] [Audierne] [Bannalec] [Baye] [Bénodet] [Beuzec-Cap-Sizun] [Briec] [Cléden-Cap-Sizun] [Clohars-Carnoët] [Clohars-Fouesnant] [Combrit] [Concarneau] [Confort-Meilars] [Douarnenez] [Edern] [Elliant] [Ergué-Gabéric] [Esquibien] [La Forêt-Fouesnant] [Fouesnant] [Gouesnac'h] [Goulien] [Gourlizon] [Guengat] [Guiler-sur-Goyen] [Guilligomarc'h] [Le Guilvinec] [Ile-Tudy] [Le Juch] [Landrévarzec] [Landudal] [Landudec] [Langolen] [Loctudy] [Locunolé] [Mahalon] [Melgven] [Mellac] [Moëlan-sur-Mer] [Névez] [Penmarc'h] [Peumerit] [Pleuven] [Plobannalec-Lesconil] [Plogastel-Saint-Germain] [Plogoff] [Plogonnec] [Plomelin] [Plomeur] [Plonéis] [Plonéour-Lanvern] [Plouhinec] [Plovan] [Plozévet] [Pluguffan] [Pont-Aven] [Pont-Croix] [Pont-l'Abbé] [Pouldergat] [Pouldreuzic] [Poullan-sur-Mer] [Primelin] [Querrien] [Quimper] [Quimperlé] [Rédené] [Riec-sur-Belon] [Rosporden] [Saint-Evarzec] [Saint-Jean-Trolimon] [Saint-Thurien] [Saint-Yvi] [Scaër] [Tourch] [Treffiagat] [Tréguennec] [Trégunc] [Tréméoc] [Tréméven] [Tréogat] [Le Trévoux]

 

Névez

Petite commune du sud du Finistère, Névez (2 718 habitants) est située près de Concarneau et Pont-Aven, à trente-six kilomètres au sud-est de Quimper. Bordée à l'est par la ria de l'Aven, elle est baignée au sud par l'océan Atlantique sur sept kilomètres, la côte alternant plages (Raguénez, Rospico, Port Manec'h) et falaises rocheuses. On y trouve deux petits ports (Port-Manech et Kerdruc).

Attestée dès le Néolithique par la présence de mégalithes, la présence humaine se poursuit à l'époque gauloise et gallo-romaine.

Démembrement de la paroisse de Trégunc au XIe s., la paroisse de Névez relève jusqu'au Concordat de 1801 de l'ancien diocèse de Cornouaille.

Durant la Révolution, des prêtres réfractaires fuient le pays par les ports de Névez et, le 15 juillet 1795, les Anglais débarquent sur la plage de Rospico plusieurs milliers de chouans chargés de rejoindre l'expédition de Quiberon.

Le tissage de la toile, expotée en France et à l'étrange, est une activité importante des paysans locaux au XVIIe et XVIIIe s. et se poursuit jusque vers 1880.

Le tourisme balnéaire naît à la fin du XIXe s. mais se développe surtout dans les années 1920 et après guerre.

L'occupant Allemand fortifie les côtes de Névez au cours de la Seconde Guerre mondiale (Mur de l'Atlantique). 

Le dolmen de Brucou

La chapelle Sainte-Marguerite

La croix de Kroaz Kerrun

Le bassin à rouir du Hénan

Le moulin à marée du Hénan

Le Moulin-Mer du Hénan

 

Le dolmen de Brucou

Long de 3,10 m, pour 2 m de largeur et 1,5 m de hauteur, ce mégalithe se compose d'une table reposant sur trois supports. Il s'agit probablement de tout ce qu'il reste d'une allée couverte.

La chapelle Sainte-Marguerite

Située dans les bois du Hénan, non loin des rives de l'Aven, elle date du XVIe s. Elle servait autrefois pour les domestiques du château du Hénan, les châtelains disposant de leur chapelle privée.

La porte sud.

La croix de Kroaz Kerrun

Haute de 3,50 m, elle est élevée au XVIe s.

Le bassin à rouir du Hénan

Construit entre le XVe et le XVIe s., ce grand bassin dallé est alimenté en eau par trois fontaines. Long de sept mètres, pour cinq de large, il serait au rouissage du chanvre et du lin.

Le moulin à marée du Hénan

Séparant l'Aven d'une vasière, il est construit en 1426 et fonctionne jusque dans les années 1930.

Le Moulin-Mer du Hénan

Le bâtiment construit entre le XVe et le XVIIIe s. abritait le logement du meunier et le silo à grains du seigneur.