[Arrondissement de Brest] [Arrondissement de Chateaulin] [Arrondissement de Morlaix] [Arrondissement de Quimper]
[Bodilis] [Botsorhel] [Carantec] [Cléder] [Le Cloître-Saint-Thégonnec] [Commana] [Garlan] [Guerlesquin] [Guiclan] [Guimaëc] [Guimiliau] [Henvic] [Ile de Batz] [Lampaul-Guimiliau] [Landivisiau] [Lanhouarneau] [Lanmeur] [Lannéanou] [Loc-Eguiner-Saint-Thégonnec] [Locmélar] [Locquénolé] [Locquirec] [Mespaul] [Morlaix] [Pleyber-Christ] [Plouégat-Guérand] [Plouégat-Moysan] [Plouénan] [Plouescat] [Plouezoc'h] [Plougar] [Plougasnou] [Plougonven] [Plougoulm] [Plougourvest] [Plouigneau] [Plounéour-Ménez] [Plounéventer] [Plounévez-Lochrist] [Plourin-lès-Morlaix] [Plouvorn] [Plouzévédé] [Le Ponthou] [Roscoff] [Saint-Derrien] [Sainte-Sève] [Saint-Jean-du-Doigt] [Saint-Martin-des-Champs] [Saint-Pol-de-Léon] [Saint-Sauveur] [Saint-Servais] [Saint-Thégonnec] [Saint-Vougay] [Santec] [Sibiril] [Sizun] [Taulé] [Tréflaouénan] [Tréflez] [Trezilidé]

 

Pleyber-Christ

 

Le gros bourg de Pleyber-Christ (3 061 habitants) est situé à douze kilomètres au sud-ouest de Morlaix.

Démembrement de la paroisse primitive de Ploeber, qui englobait également Saint-Thégonnec, Saint-Martin-des-Champs, Sainte-Sève et la partie occidentale de Morlaix.

Au Moyen Age, Pleyber-Christ, qui dépendait du diocèse de Léon, était partagé entre les seigneurs de Penhoat et les vicomtes du Léon. Par la suite, le vicomte Alain de Rohan céda ses terres locales à Jean de Kergrist (d'où le nom de Pleyber-Christ).

La chapelle du Christ

L'ossuaire de l'église

Le calvaire du cimetière

Le calvaire du Christ

La croix de Penvern

La fontaine de la chapelle du Christ

Le monument aux morts de la Première Guerre Mondiale

Le monument aux morts de la Seconde Guerre mondiale

La plaque des Résistants fusillés et déportés

 

La chapelle du Christ

La première chapelle fut édifiée de 1745 à 1747 près du site d'un événement « miraculeux ». Des habitants auraient aperçu pendant plusieurs jours une flamme éblouissante au-dessus de la fontaine voisine (en fait des émanations gazeuses et des feux follets). Détruite en 1829, elle fut reconstruite la même année.

L'ossuaire de l'église

Construit de 1737 à 1738, cet ossuaire a probablement remplacé un élément plus ancien autrefois accolé à l'église. Les quatre baises sont séparées par des colonnes de style classique. Désaffecté au XIXe s., il sert pour les cours de catéchisme à partir de 1890.

Le calvaire du cimetière

Erigé au XVIe s., ce calvaire haut de six mètres a été restauré lors d'une mission en 1890. Le Crucifix est encadré par les statues géminées de la Vierge et saint Jean d'un côté, de saint Jean et de Madeleine de l'autre. Des anges au calice recueillent le sang du condamné. Une pietà figure au revers.

 Le calvaire du Christ

Non loin de la chapelle du Christ se trouve un calvaire, daté de 1536 et restauré en 1823. On y voit saint Hervé et son guide Guiharan, ainsi qu'une Pietà mutilée. On y lit également plusieurs inscriptions : sur le socle « Charles de la Roche et Katerine de K(er)audi, sa compaigne, dame de K(er)olan, ont faict ceste croi en lan 1536 » ; sur le noud de la croix « Herve ferz 1574 ».

  

La croix de Penvern

Haute de quatre mètres, elle est élevée au XVIe s.

La fontaine de la chapelle du Christ

Une première fontaine et un oratoire furent aménagés en 1736 à cet emplacement suite à un événement miraculeux : une flamme éblouissante y aurait été aperçue par les villageois pendant plusieurs jours (sans doute des feux follets). Restaurés en 1851, l'ensemble fut reconstruit en 2002.

Le monument aux morts de la Première Guerre mondiale

Formant l'une des entrées de l'enclos paroissial, il est inauguré en 1921.

Le monument aux morts de la Seconde Guerre mondiale

Pleyber-Christ a la particularité de posséder deux monuments aux morts. Celui-ci est situé près de la mairie.

La plaque des Résistants fusillés et déportés

Elle honore la mémoire de huit jeunes hommes de la commune, quatre fusillés et quatre morts en déportation.