[Arrondissement de Brest] [Arrondissement de Chateaulin] [Arrondissement de Morlaix] [Arrondissement de Quimper]
[Bohars] [Bourg-Blanc] [Brélès] [Brest] [Brignogan-Plages] [Coat-Méal] [Le Conquet] [Daoulas] [Dirinon] [Le Drennec] [Le Folgoët] [La Forest-Landerneau] [Gouesnou] [Goulven] [Guilers] [Guipavas] [Guipronvel] [Guissény] [Hanvec] [Hôpital-Camfrout] [Irvillac] [Kerlouan] [Kernilis] [Kernouës] [Kersaint-Plabennec] [Lampaul-Plouarzel] [Lampaul-Ploudalmézeau] [Lanarvily] [Landéda] [Landerneau] [Landunvez] [Lanildut] [Lanneuffret] [Lannilis] [Lanrivoaré] [Lesneven] [Loc-Brévalaire] [Loc-Eguiner] [Locmaria-Plouzané] [Logonna-Daoulas] [Loperhet] [La Martyre] [Milizac] [Ouessant] [Pencran] [Plabennec] [Plouarzel] [Ploudalmézeau] [Ploudaniel] [Ploudiry] [Plouédern] [Plougastel-Daoulas] [Plougonvelin] [Plouguerneau] [Plouguin] [Plouider] [Ploumoguer] [Plounéour-Trez] [Plourin] [Plouvien] [Plouzané] [Porspoder] [Le Relecq-Kerhuon] [La Roche-Maurice] [Saint-Divy] [Saint-Eloy] [Saint-Frégant] [Saint-Méen] [Saint-Pabu] [Saint-Renan] [Saint-Thonan] [Saint-Urbain] [Trébabu] [Tréflévénez] [Trégarantec] [Tréglonou] [Le Tréhou] [Trémaouézan] [Tréouergat]

 

Ploudiry

Petite commune du Nord-Finistère, Ploudiry (887 habitants) est située entre Landerneau et Landivisiau, à trente-cinq kilomètres à l'est de Brest.

Paroisse primitive fondée vers le VIe s., elle englobait à l'origine également La Martyre, Pencran, Loc-Eguiner, Le Tréhou, Tréflévénez et une partie de La Roche-Maurice (Pont-Christ).

Ancien prieuré-cure de l'abbaye de Daoulas, Ploudiry dépendit du diocèse de Léon jusqu'au Concordat de 1801. Comme les autres paroisses voisines du pays des Enclos, le tissage et le commerce de la toile de lin eut une importance considérable aux XVIe et XVIIe s. 

La chapelle Saint-Antoine

L'ossuaire de l'enclos paroissial

Le calvaire de la chapelle Saint-Antoine

La croix de Kerlann

La fontaine Saint-Antoine

Le monument aux morts

 

La chapelle Saint-Antoine

Située sur les hauteurs dominant la vallée de l'Elorn, cette chapelle en forme de croix latine date de la fin du XVIIe s. Ma copine Marie s'est jointe à moi pour vous la présenter.

  

L'ossuaire de l'enclos paroissial

Aussi appelé chapelle Saint-Joseph, cet édifice, bâti en 1635 et restauré en 1731, comprend un reliquaire et une chapelle funéraire.

Encadrée de deux colonnes cannelées aux chapiteaux corinthiens, la porte possède un tympan abritant un bas-relief représentant saint Pierre.

Les cinq fenêtres sont surmontées d'autres bas-reliefs : un homme de loi, un seigneur...

... un paysan, une femme...

... et l'ankou.

Au-dessus du bénitier, un ange tient un phylactère où est inscrit « Bones gens qui par icy passez : priez Dieu pour les Trepassez 1635 ».

Le calvaire de la chapelle Saint-Antoine

Haut de six mètres, ce calvaire à statues géminées (saint Antoine et la Vierge, un évêque et saint Jean) est élevé en 1689, avec la mention « Faict faire par Iosef Leon ». On y trouve aussi les armoiries aux trois ancres de marine de la famille de Mol, seigneurs de Kerjean-Mol.

  

La croix de Kerlann

Haute de 4,50 m, elle date du XVe s. Au revers du Christ figure une Vierge à l'enfant.

  

La fontaine Saint-Antoine

Située quatre cents mètres plus bas que la chapelle du même nom, cette fontaine close d'une mur date du XVIIe s.

Derrière la statue de saint Antoine, Marie et moi avons découvert un petit nid d'oiseau abandonné.

  

Le monument aux morts