[Arrondissement de Brest] [Arrondissement de Chateaulin] [Arrondissement de Morlaix] [Arrondissement de Quimper]
[Bodilis] [Botsorhel] [Carantec] [Cléder] [Le Cloître-Saint-Thégonnec] [Commana] [Garlan] [Guerlesquin] [Guiclan] [Guimaëc] [Guimiliau] [Henvic] [Ile de Batz] [Lampaul-Guimiliau] [Landivisiau] [Lanhouarneau] [Lanmeur] [Lannéanou] [Loc-Eguiner-Saint-Thégonnec] [Locmélar] [Locquénolé] [Locquirec] [Mespaul] [Morlaix] [Pleyber-Christ] [Plouégat-Guérand] [Plouégat-Moysan] [Plouénan] [Plouescat] [Plouezoc'h] [Plougar] [Plougasnou] [Plougonven] [Plougoulm] [Plougourvest] [Plouigneau] [Plounéour-Ménez] [Plounéventer] [Plounévez-Lochrist] [Plourin-lès-Morlaix] [Plouvorn] [Plouzévédé] [Le Ponthou] [Roscoff] [Saint-Derrien] [Sainte-Sève] [Saint-Jean-du-Doigt] [Saint-Martin-des-Champs] [Saint-Pol-de-Léon] [Saint-Sauveur] [Saint-Servais] [Saint-Thégonnec] [Saint-Vougay] [Santec] [Sibiril] [Sizun] [Taulé] [Tréflaouénan] [Tréflez] [Trezilidé]

 

Plougonven

Commune du nord-est du Finistère, Plougonven (3 202 habitants) est située dans le Trégor, à onze kilomètres au sud-est de Morlaix, entre le Queffleuth et le Douron.

La présence de plusieurs éléments mégalithiques témoigne d'une occupation du territoire dès le Néolithique. Celle-ci se poursuit à l'âge du fer et à l'époque gallo-romaine.

Paroisse primitive fondée au VIe s. par saint Conven, Plougonven est mentionnée pour la première fois au milieu du XIVe s. Au Moyen Age, elle dépend de la châtellenie de Lanmeur et de la seigneurie de Pestel, propriété de la famille de Dinan.

La trève de Saint-Eutrope est établie en 1651 à la demande du seigneur de Kergadou et Rosampoul, François du Parc.

Jusqu'à la Révolution française, Plougonven relève de l'ancien diocèse de Tréguier.

La commune abrite l'un des premiers enclos paroissial du Finistère.

Les menhirs du Quilliou

L'église Saint-Eutrope

La chapelle Saint-Albin

La chapelle Notre-Dame de Mézédern

La chapelle du Christ

La chapelle Saint-Germain

L'ossuaire

La croix de Kermeur

La croix de Saint-Eutrope

La fontaine Saint-Eutrope

La fontaine de Christ

La vasque de Saint-Eutrope

L'ancienne gare de Coatélan

Le monument aux morts de l'enclos paroissial

Le monument aux morts de Saint-Eutrope

 

Je tiens à remercier vivement Claude Le Colleter qui nous a aimablement fourni les photos concernant un monument (chapelle Notre-Dame de Mézédern) de Plougonven.

 Les menhirs du Quilliou

Situés à La Garenne, ces deux menhirs mesurent 4,90 m pour l'un et 5,80 m pour l'autre.

L'église Saint-Eutrope

Construit de 1784 à 1790 au village de Saint-Eutrope, l'édifice actuel a remplacé une église  fondée par les seigneurs de Rosampoul et détruite vers 1780. Elle est restaurée au XXe s.

  

Le portail occidental et l'une des verrières.

  

La chapelle Saint-Albin

Relevant autrefois de l'ancienne paroisse de Saint-Eutrope, cette chapelle du XVIe s. se trouve près du village de Kerguiomarc'h.

  

La chapelle Notre-Dame de Mézédern

Ce petit édifice est construit vers 1550 par les propriétaires du manoir de Mézédern voisin. La chapelle était à l'origine dédiée à saint Nicolas.

Claude Le Colleter

La chapelle du Christ

Existant dans l'enclos paroissial depuis au moins le XVe s., cette chapelle, dotée d'un clocher-mur, est reconstruite en 1746 et restaurée entre 1775 et 1777.

  

La chapelle Saint-Germain

Le bâtiment actuel fut entièrement reconstruit de 1872 à 1873 par l'architecte morlaisien Puyo, pour remplacer un édifice du XVIIe s. détruit en 1870 en raison de son délabrement. Autrefois, les enfants atteints de coliques y étaient amenés dans l'espoir d'une guérison.

Les portes ouest (de style gothique) et nord.

  

L'une des fenêtres et l'intérieur de la chapelle.

L'ossuaire

Edifié dans l'enclos paroissial en 1523, il comprend, douze fenestrages de style gothiques. Deux bénitiers flanquent chaque côté de la porte tandis que des lions sculptés ornent les angles. L'édifice fut vidé de ses reliques et ossements (400 crânes) en 1884.

La croix de Kermeur

Haute de 2,60 m, elle fut élevée au XIVe s.

  

La croix de Saint-Eutrope

Haute de deux mètres, elle date du XVIe s.

La fontaine Saint-Eutrope

Surmontée d'une croix comportant une Vierge à l'Enfant, son eau était réputée guérier l'hydropisie ou l'enfle. On peut y voir l'écusson des Kerloaguen (un aigle).

  

La fontaine de Christ

Un certain M. Le Lay la fit construire en 1632.

La vasque de Saint-Eutrope

Provenant probablement de l'ancien manoir de Kervenniou, à Plouigneau, cette vasque appartint par la suite au domaine de Rosempoul.

La colonne et la statue la surmontant furent rajoutées ultérieurement.

  

L'ancienne gare de Coatélan

Ouverte en 1891 lors de l’inauguration de la ligne de chemin de fer reliant Morlaix à Carhaix, la gare de Coatélan desservait les communes de Plougonven et de Plourin-lès-Morlaix. Le service voyageurs est arrêté en 1939 et celui des marchandises dans les années 1960. Les rails ont été enlevés en 1967.

Le monument aux morts de l'enclos paroissial

Le monument aux morts de Saint-Eutrope