[Arrondissement de Brest] [Arrondissement de Chateaulin] [Arrondissement de Morlaix] [Arrondissement de Quimper]
[Bodilis] [Botsorhel] [Carantec] [Cléder] [Le Cloître-Saint-Thégonnec] [Commana] [Garlan] [Guerlesquin] [Guiclan] [Guimaëc] [Guimiliau] [Henvic] [Ile de Batz] [Lampaul-Guimiliau] [Landivisiau] [Lanhouarneau] [Lanmeur] [Lannéanou] [Loc-Eguiner-Saint-Thégonnec] [Locmélar] [Locquénolé] [Locquirec] [Mespaul] [Morlaix] [Pleyber-Christ] [Plouégat-Guérand] [Plouégat-Moysan] [Plouénan] [Plouescat] [Plouezoc'h] [Plougar] [Plougasnou] [Plougonven] [Plougoulm] [Plougourvest] [Plouigneau] [Plounéour-Ménez] [Plounéventer] [Plounévez-Lochrist] [Plourin-lès-Morlaix] [Plouvorn] [Plouzévédé] [Le Ponthou] [Roscoff] [Saint-Derrien] [Sainte-Sève] [Saint-Jean-du-Doigt] [Saint-Martin-des-Champs] [Saint-Pol-de-Léon] [Saint-Sauveur] [Saint-Servais] [Saint-Thégonnec] [Saint-Vougay] [Santec] [Sibiril] [Sizun] [Taulé] [Tréflaouénan] [Tréflez] [Trezilidé]

 

Plougoulm

Commune du Haut-Léon, Plougoulm (1 751 habitants) se trouve près de Saint-Pol-de-Léon, à vingt-cinq kilomètres au nord-ouest de Morlaix.

Située au cour de la zone légumière léonarde (choux-fleurs, artichauts, carottes, etc.), Plougoulm est également baignée par la Manche.

Plougoulm est une paroisse primitive fondée au VIe s. par saint Coulm. A l'origine, elle englobait également Roscoff, Santec et une partie de Saint-Pol-de-Léon. C'est la partie méridionale de son territoire que se déroula, le 24 mars 1793, la bataille de Kerguidu, qui opposa des soldats républicains à des contre-révolutionnaires locaux. 

La stèle christianisée du cimetière

L'ossuaire du cimetière

Le calvaire du cimetière

Le calvaire de Prat Coulm

Les fontaines de la chapelle de Prat Coulm

Le lavoir de Prat Coulm

Le viaduc Saint-Jacques

 

La stèle christianisée du cimetière

La croix a été ajoutée au XVIe s. sur cette stèle à quatre pans chanfreinés. L'ensemble mesure deux mètres de haut.

L'ossuaire du cimetière

Construit au XVIIIe s. dans le mur du cimetière, il comprend quatre niches qui ne contenaient autrefois que les crânes des défunts exhumés (le reste des ossements étant destiné à la fosse commune).

Le calvaire du cimetière

Haut de 4,50 m, il est élevé au XVe s. Le Christ, surmonté d'un ange, est encadré par la Vierge et saint Jean. Au revers, un groupe de Notre-Dame de Pitié est couronné d'un dais.

  

Le calvaire de Prat Coulm

Erigé en 1865 par le Brestois Lapierre, ce calvaire, haut de 4,50 m comprend, outre le Crucifix, les statues de saint Jean et de la Vierge. Une Vierge de pitié a été installée à la base du fût à pans.

  

Les fontaines de la chapelle Notre-Dame de Prat Coulm

La première, creusée profondément dans le sol, est accessible par un escalier.

La seconde, de facture plus traditionnelle, est construite au XVIIe s. La statue de la Vierge à l'Enfant a probablement été réalisée par un artiste brestois. L'eau de la fontaie s'écoule dans deux bassins avant de rejoindre le Guillec.

Le lavoir de Prat Coulm

Il est situé à l'extérieur de l'enclos de la chapelle Notre-Dame, côté mur occidental.

Le viaduc Saint-Jacques

Haut de vingt-trois mètres, il fut construit sous le Second Empire, avant de servir pour l'ancienne voie ferrée Saint-Pol-de-Léon - Brest (via Lesneven) ; le trajet se faisait en deux heures et quarante-quatre minutes. Mis en service en 1907, le « petit train patate », comme on le surnommait, disparut dans les années 1950. Les dix arches du viaduc enjambent la vallée du Guillec, dans le bois de la Palud, entre les communes de Plougoulm et de Sibiril.