[Arrondissement de Brest] [Arrondissement de Chateaulin] [Arrondissement de Morlaix] [Arrondissement de Quimper]
[Bohars] [Bourg-Blanc] [Brélès] [Brest] [Brignogan-Plages] [Coat-Méal] [Le Conquet] [Daoulas] [Dirinon] [Le Drennec] [Le Folgoët] [La Forest-Landerneau] [Gouesnou] [Goulven] [Guilers] [Guipavas] [Guipronvel] [Guissény] [Hanvec] [Hôpital-Camfrout] [Irvillac] [Kerlouan] [Kernilis] [Kernouës] [Kersaint-Plabennec] [Lampaul-Plouarzel] [Lampaul-Ploudalmézeau] [Lanarvily] [Landéda] [Landerneau] [Landunvez] [Lanildut] [Lanneuffret] [Lannilis] [Lanrivoaré] [Lesneven] [Loc-Brévalaire] [Loc-Eguiner] [Locmaria-Plouzané] [Logonna-Daoulas] [Loperhet] [La Martyre] [Milizac] [Ouessant] [Pencran] [Plabennec] [Plouarzel] [Ploudalmézeau] [Ploudaniel] [Ploudiry] [Plouédern] [Plougastel-Daoulas] [Plougonvelin] [Plouguerneau] [Plouguin] [Plouider] [Ploumoguer] [Plounéour-Trez] [Plourin] [Plouvien] [Plouzané] [Porspoder] [Le Relecq-Kerhuon] [La Roche-Maurice] [Saint-Divy] [Saint-Eloy] [Saint-Frégant] [Saint-Méen] [Saint-Pabu] [Saint-Renan] [Saint-Thonan] [Saint-Urbain] [Trébabu] [Tréflévénez] [Trégarantec] [Tréglonou] [Le Tréhou] [Trémaouézan] [Tréouergat]

 

Plouguin

Petite commune du nord-ouest du Finistère, Plouguin (2 038 habitants) est située sur le plateau du Bas-Léon, au sud de l'Aber Benoît, à dix-huit kilomètres au nord de Brest.

La présence de menhirs témoigne d'une occupation humaine du territoire au Néolithique.

Paroisse primitive qui englobait également à l'origine les territoires de Coat-Méal, de Tréglonou et de Tréouergat, Plouguin releva de l'ancien diocèse de Léon jusqu'au Concordat de 1801. La grande forêt qui la couvrait fut défrichée au Moyen Age.

Au Moyen Age, les moines de Landévennec y possédaient une chapelle.

Sous l'Ancien Régime, Plouguin dépendait de la sénéchaussée de Brest et Saint-Renan. 

Le menhir de Lannoulouarn

Le menhir de Kervignen

La chapelle Saint-Herbot

La chapelle de Loc-Majan

La chapelle Saint-Guénolé

Le calvaire de la chapelle de Loc-Majan

Le calvaire de l'église

La fontaine de Gwen

La fontaine de la chapelle de Loc-Majan

Le monument aux morts

 

Le menhir de Lannoulouarn

Ultime survivant d'un petit alignement de cinq mégalithes détruit en 1887, il est haut de 6,50 mètres.

  

Le menhir de Kervignen

Il mesure 4,70 m de haut. A ses pieds se trouvent des vestiges d'autres pierres.

La chapelle Saint-Herbot

Egalement appelée Saint-Pirric, cette petite chapelle est bâtie au XVIIe s. dans le cimetière de l'enclos paroissial.

  

La chapelle de Loc-Majan

Construit dans un enclos en 1771, l'édifice actuel a remplacé une chapelle plus ancienne. Celle-ci a été établie à l'emplacement du premier oratoire fondée au bord de l'aber Benoît par saint Majan, frère de saint Gouesnou, lors de son arrivée en Armorique au VIe s. Sous l'Ancien Régime, les seigneurs de Trouzilit y étaient inhumés.

Le clocheton est accessible par un escalier extérieur taillé sur le pignon sud.

  

Le portail occidental est un remploi du bâtiment édifié au XVe s.

Le fenestrage du chevet est surmonté d'un blason comportant un heaume et trois chevrons.

La chapelle Saint-Guénolé

Ancienne chapelle privée de la famille Lesven, elle fut reconstruite au XIXe ou XXe s.

  

Le calvaire de la chapelle de Loc-Majan

Haut de six mètres, il est élevé au XVe s. Une Vierge à l'Enfant figure au revers du Crucifix.

  

Le calvaire de l'église

Réalisé par le célèbre sculpteur Yan Larc'hantec, ce calvaire, haut de sept mètres, est élevé à l'occasion de la mission de 1894.

  

La fontaine de Gwen

Installée à l’une des entrées de l’enclos paroissial, elle présente la statue de sainte Gwen. Selon la légende, l’épouse de Fragan se vit doter d’un troisième sein afin de pouvoir allaiter son fils, saint Guénolé.

  

La fontaine de la chapelle de Loc-Majan

Le monument aux morts