[Arrondissement de Brest] [Arrondissement de Chateaulin] [Arrondissement de Morlaix] [Arrondissement de Quimper]
[Bodilis] [Botsorhel] [Carantec] [Cléder] [Le Cloître-Saint-Thégonnec] [Commana] [Garlan] [Guerlesquin] [Guiclan] [Guimaëc] [Guimiliau] [Henvic] [Ile de Batz] [Lampaul-Guimiliau] [Landivisiau] [Lanhouarneau] [Lanmeur] [Lannéanou] [Loc-Eguiner-Saint-Thégonnec] [Locmélar] [Locquénolé] [Locquirec] [Mespaul] [Morlaix] [Pleyber-Christ] [Plouégat-Guérand] [Plouégat-Moysan] [Plouénan] [Plouescat] [Plouezoc'h] [Plougar] [Plougasnou] [Plougonven] [Plougoulm] [Plougourvest] [Plouigneau] [Plounéour-Ménez] [Plounéventer] [Plounévez-Lochrist] [Plourin-lès-Morlaix] [Plouvorn] [Plouzévédé] [Le Ponthou] [Roscoff] [Saint-Derrien] [Sainte-Sève] [Saint-Jean-du-Doigt] [Saint-Martin-des-Champs] [Saint-Pol-de-Léon] [Saint-Sauveur] [Saint-Servais] [Saint-Thégonnec] [Saint-Vougay] [Santec] [Sibiril] [Sizun] [Taulé] [Tréflaouénan] [Tréflez] [Trezilidé]

 

Plourin-lès-Morlaix

Gros bourg du nord-est du Finistère, Plourin-lès-Morlaix (4 514 habitants) est située à six kilomètres au sud de Morlaix.

Paroisse primitive, elle englobait également à l'origine Le Cloître-Saint-Thégonnec. Jusqu'au Concordat de 1801, la paroisse de Plourin releva du diocèse de Tréguier.

 

L'ossuaire

Le calvaire de l'église

La fontaine Saint-Fiacre

La fontaine du Moulin-Blanc

Le monument aux morts

L'if

 

L'ossuaire

Placé sous le patronage de saint Mathurin, il est édifié entre le XVIe s. et le XVIIe s. dans l'enclos paroissial et reconstruit au XVIIIe s. Sa façade principale comprend une porte en anse et six baies à arcades abritant des statues de Roland Doré provenant probablement de l'ancien calvaire de Plourin.

  

Le calvaire de l'église

Haut de 4,50 mètres, il est élevé à l'entrée de l'enclos paroissial au XIXe s.

  

La fontaine Saint-Fiacre

Proche de Morlaix (route de Pont-Pol), elle date du XVIIe s. Elle était située autrefois près du monastère Saint-Fiacre, fondé en 1690 par Vincent Le Borgne, seigneur de Lesquiffiou, et aujourd'hui disparu. La niche abritait une statue, qui se trouve de nos jours dans l'église Notre-Dame.   

  

La fontaine du Moulin-Blanc

Construite au XIXe ou XXe s., cette fontaine alimentait autrefois le village voisin. La niche abritait la statue de sainte Anne avec sa fille Marie.

Le monument aux morts

Il a été inauguré en 1925. Les statues, représentant un Gaulois et une femme agenouillée (en costume trégorrois, portant la toukenn), sont l'oeuvre du sculpteur Donnart. Des vers en breton du barde Charles Rolland sont gravés à l'arrière du monument.

  

L'if

Classé « Arbre remarquable de France » en 2000, cet if serait âgé de mille ans. Autrefois, le « crieur » s'abritait sous cet arbre pour annoncer les dernières nouvelles aux habitants, le dimanche après la messe.