[Arrondissement de Brest] [Arrondissement de Chateaulin] [Arrondissement de Morlaix] [Arrondissement de Quimper]
[Argol] [Berrien] [Bolazec] [Botmeur] [Brasparts] [Brennilis] [Camaret-sur-Mer] [Carhaix-Plouguer] [Cast] [Chateaulin] [Châteauneuf-du-Faou] [Cléden-Poher] [Le Cloître-Pleyben] [Collorec] [Coray] [Crozon] [Dinéault] [Le Faou] [La Feuillée] [Gouézec] [Huelgoat] [Kergloff] [Kerlaz] [Landeleau] [Landevennec] [Lannédern] [Lanvéoc] [Laz] [Lennon] [Leuhan] [Locmaria-Berrien] [Locronan] [Lopérec] [Loqueffret] [Lothey] [Motreff] [Pleyben] [Ploéven] [Plomodiern] [Plonévez-du-Faou] [Plonévez-Porzay] [Plounévézel] [Plouyé] [Pont-de-Buis-lès-Quimerch] [Port-Launay] [Poullaouen] [Quéménéven] [Roscanvel] [Rosnoën] [Saint-Coulitz] [Saint-Goazec] [Saint-Hernin] [Saint-Nic] [Saint-Rivoal] [Saint-Ségal] [Saint-Thois] [Scrignac] [Spézet] [Telgruc-sur-Mer] [Trégarvan] [Trégourez]

 

Plouyé

Petite commune du centre Finistère, Plouyé (713  habitants) est située près de Huelgoat, à quinze kilomètres à l'ouest de Carhaix.

Les découvertes archéologiques (menhir, stèle, tumulus) attestent d'une présence ancienne dans la région.

Vaste paroisse primitive, elle englobait également à l'origine les territoires de Plonévez-du-Faou, Loqueffret, Collorec, Landeleau et Châteauneau-du-Fou. Jusqu'à la Révolution, la seigneurie principale de la région fut celle de Keramparc et les de Tourzel la famille noble la plus importante.

Plouyé fut au centre de deux grandes insurrections paysannes : en 1489-1490 et en 1675 (révolte des Bonnets rouges ; incendie de plusieurs manoirs). 

La stèle de l'église

La chapelle Saint-Maudez

La chapelle Saint-Salomon

La croix de Saint-Maudez

Le calvaire de la chapelle Saint-Salomon

La fontaine Saint-Maudez

La fontaine Saint-Salomon

Le monument aux morts

 

La stèle de l'église

Haute de 2,58 m, elle date de l'âge du fer.

La chapelle Saint-Maudez

Elle est construite au XVIIe s. Le pardon a lieu le dernier dimanche de juillet.

  

Les deux portes de la façade sud.

  

La chapelle Saint-Salomon

Construite vers 1660, elle est restaurée en 2001. Le pardon de Saint-Salomon se déroule le jour de la Pentecôte.

  

Voici le portail occidental, de style classique, et l'un des fenestrages.

  

La croix de Saint-Maudez

Haute de trois mètres, elle fut élevée au XVIe s. près de la chapelle du même nom.

Le calvaire de la chapelle Saint-Salomon

Erigé au XVIe s., ce calvaire, haut de cinq mètres, présente une Vierge à l'Enfant au revers du Crucifix, ainsi que les statues géminées de saint Pierre et d'une sainte d'un côté et de saint Jean et d'un apôtre de l'autre.

La fontaine Saint-Maudez

Construite en 1669 sur le placitre de la chapelle du même nom, la fontaine avait selon la tradition une eau miraculeuse contre les maladies de peau. Deux statues représentant des femmes en prière ornent le fronton et l'intérieur de la niche.

  

La fontaine Saint-Salomon

Elle est située dans une prairie proche de la chapelle du même nom. Le jour du pardon, les garçons de ferme faisaient faire trois fois le tour de la fontaine à leurs bêtes. A côté de la fontaine se trouve une auge de pierre qui, selon la légende, aurait servi de barque à saint Salomon pour traverser la mer. A sa mort, elle aurait été reconvertie en cercueil.

  

Le monument aux morts

Oeuvre de René Quillivic, cette statue d'une femme recueillie, en cape de deuil, est inaugurée à l'entrée du cimetière en 1955. Le monument a coûté un million de francs à la commune.