[Arrondissement de Brest] [Arrondissement de Chateaulin] [Arrondissement de Morlaix] [Arrondissement de Quimper]
[Argol] [Berrien] [Bolazec] [Botmeur] [Brasparts] [Brennilis] [Camaret-sur-Mer] [Carhaix-Plouguer] [Cast] [Chateaulin] [Châteauneuf-du-Faou] [Cléden-Poher] [Le Cloître-Pleyben] [Collorec] [Coray] [Crozon] [Dinéault] [Le Faou] [La Feuillée] [Gouézec] [Huelgoat] [Kergloff] [Kerlaz] [Landeleau] [Landevennec] [Lannédern] [Lanvéoc] [Laz] [Lennon] [Leuhan] [Locmaria-Berrien] [Locronan] [Lopérec] [Loqueffret] [Lothey] [Motreff] [Pleyben] [Ploéven] [Plomodiern] [Plonévez-du-Faou] [Plonévez-Porzay] [Plounévézel] [Plouyé] [Pont-de-Buis-lès-Quimerch] [Port-Launay] [Poullaouen] [Quéménéven] [Roscanvel] [Rosnoën] [Saint-Coulitz] [Saint-Goazec] [Saint-Hernin] [Saint-Nic] [Saint-Rivoal] [Saint-Ségal] [Saint-Thois] [Scrignac] [Spézet] [Telgruc-sur-Mer] [Trégarvan] [Trégourez]

 

Port-Launay

Petite commune du centre Finistère, Port-Launay (503 habitants) est située sur l'Aulne, près de Châteaulin, à quarante-trois kilomètres au sud de Brest et à trente et un km au nord de Quimper.

Situé à l'embouchure de l'Aulne, le port ne prit cependant de l'importance qu'à partir du milieu du XVIIIe s., date à laquelle les navires venaient s'y charger en ardoises bretonnes. Les premiers quais furent aménagés en 1803 mais ce n'est véritablement qu'avec la mise en place du canal de Nantes à Brest (1842) que la localité se développa, faisant de Port-Launay le deuxième port du Finistère au milieu du XIXe s. Mais la disparition de nombreuses ardoisières à la fin du XIXe s. et surtout au début du XXe s. entraîna le déclin de l'activité économique du port et une importante chute de la population.

Créée en 1840 au détriment de Saint-Ségal et de Châteaulin, la commune de Port-Launay devint également une paroisse en 1847.

L'église Saint-Nicolas

La chapelle Saint-Aubin

avec son calvaire

La fontaine de la place de l'église

Le monument aux morts

 

L'église Saint-Nicolas

Conçu par l'architecte Joseph Bigot, l'édifice actuel est construit de 1855 à 1856 pour remplacer l'ancienne chapelle Saint-Nicolas, devenue trop petite.

  

Le clocher se compose d'une double galerie surmontée d'un lanternon.

Le portail occidental.

La chapelle Saint-Aubin

Cet édifice en forme de croix fut bâti au XVIIe s. au village de Lanvaïdic.

Le clocher porte la date de 1694.

  

Voici la porte occidentale.

Deux anges se trouvent au sommet des pignons nord-est et sud-est (l'un des deux porte la date de 1664).

Haut de 4,30 m, ce calvaire dressé en 1651 provient de l'atelier de Roland Doré.

  

La fontaine de la place de l'église

Réalisée en 1867 par l'architecte Jules Boyer, elle est composée de deux vasques, la plus petite étant surmontée d'une urne décorée. L'eau se déversait dans la vasque du bas par des trous percés dans le pilier central.

Le monument aux morts

Il se trouve au bord de l'Aulne.