[Arrondissement de Brest] [Arrondissement de Chateaulin] [Arrondissement de Morlaix] [Arrondissement de Quimper]
[Bohars] [Bourg-Blanc] [Brélès] [Brest] [Brignogan-Plages] [Coat-Méal] [Le Conquet] [Daoulas] [Dirinon] [Le Drennec] [Le Folgoët] [La Forest-Landerneau] [Gouesnou] [Goulven] [Guilers] [Guipavas] [Guipronvel] [Guissény] [Hanvec] [Hôpital-Camfrout] [Irvillac] [Kerlouan] [Kernilis] [Kernouës] [Kersaint-Plabennec] [Lampaul-Plouarzel] [Lampaul-Ploudalmézeau] [Lanarvily] [Landéda] [Landerneau] [Landunvez] [Lanildut] [Lanneuffret] [Lannilis] [Lanrivoaré] [Lesneven] [Loc-Brévalaire] [Loc-Eguiner] [Locmaria-Plouzané] [Logonna-Daoulas] [Loperhet] [La Martyre] [Milizac] [Pencran] [Plabennec] [Plouarzel] [Ploudalmézeau] [Ploudaniel] [Ploudiry] [Plouédern] [Plougastel-Daoulas] [Plougonvelin] [Plouguerneau] [Plouguin] [Plouider] [Ploumoguer] [Plounéour-Trez] [Plourin] [Plouvien] [Plouzané] [Porspoder] [Le Relecq-Kerhuon] [La Roche-Maurice] [Saint-Divy] [Saint-Frégant] [Saint-Méen] [Saint-Pabu] [Saint-Renan] [Saint-Thonan] [Saint-Urbain] [Trébabu] [Tréflévénez] [Trégarantec] [Tréglonou] [Le Tréhou] [Trémaouézan] [Tréouergat]

 

Saint-Divy

 

La petite commune de Saint-Divy (1 321 habitants) est située à treize kilomètres à l'est de Brest.

Démembrement de la paroisse primitive de La Forest-Landerneau, dépendant du diocèse de Léon, Saint-Divy ne fut érigé en paroisse qu'en 1823. Sous l'Ancien Régime, de nombreuses terres appartenaient à la famille noble de Penfeunteniou. Du XVIIe au XVIIIe s. la culture du lin y était très importante. 

Les stèles du cimetière

La fontaine Saint-Divy

 

Les stèles du cimetière

Situées à l'entrée de l'enclos du cimetière, ces trois petites stèles, hautes de cinquante à soixante-cinq centimètres, datent de l'âge du fer. Elles étaient considérées comme symboles de fertilité. A l'époque chrétienne, un petit trou fut creusé au sommet de l'une d'elles, pour servir de bénitier ou pour recevoir une croix.

  

La fontaine Saint-Divy

Construit à l'origine près de l'église, l'ensemble a été déplacé dans la seconde moitié du XXe s. La niche abrite une statue du saint, en habits d'évêque. L'eau de la fontaine était autrefois réputée guérir les enfants atteints du « mal de Saint-Divy » (une marque de naissance située entre les yeux).