[Arrondissement de Brest] [Arrondissement de Chateaulin] [Arrondissement de Morlaix] [Arrondissement de Quimper]
[Bodilis] [Botsorhel] [Carantec] [Cléder] [Le Cloître-Saint-Thégonnec] [Commana] [Garlan] [Guerlesquin] [Guiclan] [Guimaëc] [Guimiliau] [Henvic] [Ile de Batz] [Lampaul-Guimiliau] [Landivisiau] [Lanhouarneau] [Lanmeur] [Lannéanou] [Loc-Eguiner-Saint-Thégonnec] [Locmélar] [Locquénolé] [Locquirec] [Mespaul] [Morlaix] [Pleyber-Christ] [Plouégat-Guérand] [Plouégat-Moysan] [Plouénan] [Plouescat] [Plouezoc'h] [Plougar] [Plougasnou] [Plougonven] [Plougoulm] [Plougourvest] [Plouigneau] [Plounéour-Ménez] [Plounéventer] [Plounévez-Lochrist] [Plourin-lès-Morlaix] [Plouvorn] [Plouzévédé] [Le Ponthou] [Roscoff] [Saint-Derrien] [Sainte-Sève] [Saint-Jean-du-Doigt] [Saint-Martin-des-Champs] [Saint-Pol-de-Léon] [Saint-Sauveur] [Saint-Servais] [Saint-Thégonnec] [Saint-Vougay] [Santec] [Sibiril] [Sizun] [Taulé] [Tréflaouénan] [Tréflez] [Trezilidé]

 

Saint-Sauveur

A quarante-neuf kilomètres à l'est de Brest, la petite commune de Saint-Sauveur (723 habitants) est un démembrement de la paroisse primitive de Sizun.

Devenu trève de Commana en 1669, elle dépendait du diocèse de Léon et ne fut élevée en paroisse indépendante que lors du Concordat de 1801.  

L'église Saint-Sauveur

La chapelle Saint-Yves

Le calvaire de l'église

Le calvaire de la chapelle Saint-Yves

Le calvaire de Pen-ar-Ménez

Le calvaire de Mescouez

L'ancienne école des filles

Le monument aux morts

 

L'église Saint-Sauveur

Construite en plusieurs étapes, du XVIIe au XVIIIe s., l'église Saint-Sauveur comprend notamment un choeur à trois pans de type Beaumanoir. L'édifice est ravagé en 1992 par un incendie criminel qui ne laisse debout que le clocher et quelques pans de mur. La restauration de l'édifice est achevée en 1999.

Surmonté d'un dôme avec lanternon, le clocher, encastré et à galerie, a connu deux étapes dans sa construction. La partie inférieure date de 1618, la partie supérieure de 1702.

  

Le porche nord, avec chapiteaux ioniques, fut édifié en 1679. L'autre porte donne sur l'est.

  

Voici enfin la sacristie.

La chapelle Saint-Yves

Située à Penarquer, cette chapelle date de 1882.

  

Le calvaire de l'église

Elevé en 1600 et restauré en 1715, il est haut de 5,50 m. Sur le croisillon figurent les statues géminées, représentant notamment saint Jean et la Vierge. Au pied du Crucifix, deux anges recueillient le sang du supplicié dans un calice, tandis qu'au revers se trouve le Christ et un ange.

  

Le calvaire de la chapelle Saint-Yves

Haute de quatre mètres, il date du XVe s.

Le calvaire de Pen-ar-Ménez

Erigé vers 1600, ce calvaire haut de cinq mètres présente sur le croisillon les statues géminées de Jean et de Madeleine d'un côté, de la Vierge et d'un évêque de l'autre. Abattu par la foudre en 1929, il est aussitôt restauré.

 

Le calvaire de Mescouez

Oeuvre du sculpteur landernéen Donnart, ce calvaire, haut de 4,50 m, est érigé en 1923 en souvenir du centenaire d'une mission.

  

L'ancienne école des filles

Ce grand bâtiment est construit en 1932. De nos jours, il abrite l'école publique.

Le monument aux morts