[Arrondissement de Brest] [Arrondissement de Chateaulin] [Arrondissement de Morlaix] [Arrondissement de Quimper]
[Bohars] [Bourg-Blanc] [Brélès] [Brest] [Brignogan-Plages] [Coat-Méal] [Le Conquet] [Daoulas] [Dirinon] [Le Drennec] [Le Folgoët] [La Forest-Landerneau] [Gouesnou] [Goulven] [Guilers] [Guipavas] [Guipronvel] [Guissény] [Hanvec] [Hôpital-Camfrout] [Irvillac] [Kerlouan] [Kernilis] [Kernouës] [Kersaint-Plabennec] [Lampaul-Plouarzel] [Lampaul-Ploudalmézeau] [Lanarvily] [Landéda] [Landerneau] [Landunvez] [Lanildut] [Lanneuffret] [Lannilis] [Lanrivoaré] [Lesneven] [Loc-Brévalaire] [Loc-Eguiner] [Locmaria-Plouzané] [Logonna-Daoulas] [Loperhet] [La Martyre] [Milizac] [Ouessant] [Pencran] [Plabennec] [Plouarzel] [Ploudalmézeau] [Ploudaniel] [Ploudiry] [Plouédern] [Plougastel-Daoulas] [Plougonvelin] [Plouguerneau] [Plouguin] [Plouider] [Ploumoguer] [Plounéour-Trez] [Plourin] [Plouvien] [Plouzané] [Porspoder] [Le Relecq-Kerhuon] [La Roche-Maurice] [Saint-Divy] [Saint-Eloy] [Saint-Frégant] [Saint-Méen] [Saint-Pabu] [Saint-Renan] [Saint-Thonan] [Saint-Urbain] [Trébabu] [Tréflévénez] [Trégarantec] [Tréglonou] [Le Tréhou] [Trémaouézan] [Tréouergat]

 

Saint-Thonan

Petite commune du nord-ouest du Finistère, Saint-Thonan (1 302 habitants) est située en Bas-Léon, à dix-sept kilomètres au nord-est de Brest.

Dans l'Antiquité, deux voies romaines se rencontraient sur le territoire de l'actuelle commune.

Démembrement de la paroisse de Guipavas (haut Moyen Age), puis de cellee de Plabennec (vers le XIVe s.), Saint-Thonan abritait un prieuré dépendant de La Forest-Landerneau au XVe s.

Botiguéry était la principale seigneurie du lieu.

Jusqu'au Concordat de 1801, la paroisse de Saint-Thonan, qui faisait partie de l'archidiaconé d'Ac'h, releva de l'ancien diocèse de Léon. 

La chapelle Saint-Herbot

La croix de Pen-ar-Prat

La croix de Saint-Herbot

La croix de Pen-ar-Quinquis

Le monument aux morts

 

La chapelle Saint-Herbot

Alignée nord-sud, elle fut construite au XVIe s. non loin du manoir de Botiguéry.

Le clocheton est couronné d'une petite flèche carrée.

  

Tournée vers l'ouest, la seule porte, de style gothique, est surmontée d'une statue du XVIe s., représentant le saint patron, un bâton à la main.

  

L'une des gargouilles.

La croix de Pen-ar-Prat

Cette croix monolithique pattée de 1,80 m de haut, érigée au haut Moyen Age, présente sur l'une de ses faces une croix et sur l'autre ce qui semble être une lance.

  

La croix de Saint-Herbot

Haute de trois mètres, cette grande croix monolithique date du Moyen Age.

La croix de Pen-ar-Quinquis

Haute de 4,50 m, elle est élevée en 1879.

  

Le monument aux morts