[Arrondissement de Brest] [Arrondissement de Chateaulin] [Arrondissement de Morlaix] [Arrondissement de Quimper]
[Bodilis] [Botsorhel] [Carantec] [Cléder] [Le Cloître-Saint-Thégonnec] [Commana] [Garlan] [Guerlesquin] [Guiclan] [Guimaëc] [Guimiliau] [Henvic] [Ile de Batz] [Lampaul-Guimiliau] [Landivisiau] [Lanhouarneau] [Lanmeur] [Lannéanou] [Loc-Eguiner-Saint-Thégonnec] [Locmélar] [Locquénolé] [Locquirec] [Mespaul] [Morlaix] [Pleyber-Christ] [Plouégat-Guérand] [Plouégat-Moysan] [Plouénan] [Plouescat] [Plouezoc'h] [Plougar] [Plougasnou] [Plougonven] [Plougoulm] [Plougourvest] [Plouigneau] [Plounéour-Ménez] [Plounéventer] [Plounévez-Lochrist] [Plourin-lès-Morlaix] [Plouvorn] [Plouzévédé] [Le Ponthou] [Roscoff] [Saint-Derrien] [Sainte-Sève] [Saint-Jean-du-Doigt] [Saint-Martin-des-Champs] [Saint-Pol-de-Léon] [Saint-Sauveur] [Saint-Servais] [Saint-Thégonnec] [Saint-Vougay] [Santec] [Sibiril] [Sizun] [Taulé] [Tréflaouénan] [Tréflez] [Trezilidé]

 

Saint-Vougay

 

Toute petite commune du Léon, Saint-Vougay (895 habitants) se trouve à quarante-cinq kilomètres au nord-est de Brest.

Démembre de la paroisse primitive de Plouider, elle trouve son origine dans la fondation, au VIe s., d'un oratoire par le prélat irlandais saint Vougay, archevêque d'Armagh.

Dépendant de l'ancien diocèse de Léon, Saint-Vougay doit l'essentiel de sa renommée à la présence sur son territoire d'un magnifique château, chef-d'ouvre de la renaissance bretonne : Kerjean

Le franciscain saint Jean Discalceat, surnommé le « Saint noir », est né à Saint-Vougay vers 1280.

La chapelle Saint-Jean

La croix de la chapelle Saint-Jean

La croix de Poul-Laëron

Le calvaire du cimetière

La croix du cimetière

Les poteaux de justice

La fontaine-mur de Kerjean

La fontaine Saint-Jean

La fontaine Saint-Veho

Le colombier de Kerjean

La borne de corvée de Keranvedez

Le monument aux morts

 

La chapelle Saint-Jean

L'édifice actuel a été reconstruit en 1823 à l'emplacement d'une chapelle plus ancienne. Les armes des familles Barbier et Kergournadeac'h y sont encore visibles. Jusqu'à la fin du XXe s., un grand pardon, associé à un concours de labour, attirait le 24 juin les habitants de Saint-Vougay et des communes alentour. Les enfants venaient y vendre des oiseaux.

Le portail occidental est surmonté d'un clocher de type léonard à deux galeries, élevé au XVIIe s.

  

Le mur sud a conservé l'ancien ossuaire gothique, avec trois baies trilobées.

Au chevet de la chapelle est accolée la fontaine Saint-Jean (voir plus bas).

La croix de la chapelle Saint-Jean

Elevée au XVe s., elle est haute de 3,20 m.

  

La croix de Poul-Laëron

Haute de trois mètres, elle date du XVIe s.

  

 Le calvaire du cimetière

Haut de sept mètres, ce calvaire, du au célèbre sculpteur Yan Lar'hantec, a été élevé en 1866 sur commande du recteur Y.-M. Pouliquen et du maire J.-S. Guenegan. La Vierge et saint Jean se tiennent de chaque côté du Crucifix.

  

La croix du cimetière

De style celtique, elle fut érigée à la fin du XXe s.

 Les poteaux de justice

Situées à l'extérieur du château de Kerjean, ces trois fourches patibulaires en pierre, symboles de la haute justice seigneurale, étaient reliées par des traverses en bois destinées à la pendaison des condamnés.

La fontaine-mur de Kerjean

Située dans le parc du château de Kerjean, cette fontaine de style Renaissance est construite du XVIe s. Enclavée dans une clôture de pierre et couronné d'un vase, elle est décorée de colonnes ioniques.

La fontaine Saint-Jean

Accolée au chevet de la chapelle Saint-Jean, elle possède une eau qui avait la réputation de guérir les maladies des yeux.

La fontaine Saint-Veho

Cette fontaine de dévotion est édifiée en 1783. Deux sources s'y rejoignent.

  

Le colombier de Kerjean

Il date de 1599.

Vue depuis le château.

Le nombre de boulins dépendait de la taille de la propriété seigneuriale (un boulin par arpent de terre).

  

La borne de corvée de Keranvedez

Elle se trouve de nos jours à l'entrée du musée du Léon, à Lesneven.

Le monument aux morts