[Arrondissement de Brest] [Arrondissement de Chateaulin] [Arrondissement de Morlaix] [Arrondissement de Quimper]
[Berrien] [Bolazec] [Botmeur] [Brasparts] [Brennilis] [Camaret-sur-Mer] [Carhaix-Plouguer] [Cast] [Chateaulin] [Châteauneuf-du-Faou] [Cléden-Poher] [Crozon] [Le Faou] [La Feuillée] [Huelgoat] [Kergloff] [Landevennec] [Lannédern] [Leuhan] [Locmaria-Berrien] [Locronan] [Loqueffret] [Motreff] [Pleyben] [Plonévez-du-Faou] [Plonévez-Porzay] [Plounévézel] [Plouyé] [Port-Launay] [Poullaouen] [Roscanvel] [Saint-Goazec] [Saint-Hernin] [Saint-Rivoal] [Scrignac] [Spézet]

 

Scrignac

 

Petite commune du nord-est du Finistère, Scrignac (825 habitants) est située dans les monts d'Arrée, à vingt-quatre kilomètres au sud-est de Morlaix.

Mentionnée pour la première fois en 1318, cette paroisse primitive s'étendait alors également sur le territoire de Bolazec. Site de plusieurs mottes castrales et de nombreuses chapelles, elle fut touchée par la révolte du « Papier timbré » (1675) : les Bonnets rouges y pillèrent et incendièrent plusieurs manoirs.

Jusqu'au Concordat de 1801, la paroisse releva de l'ancien diocèse de Cornouaille.

En mars 1792, un groupe de chouans y fut vaincu par une troupe républicaine.

Commune « rouge » et anticléricale, Scrignac abrita un important maquis FTP durant la Seconde Guerre mondiale. L'abbé nationaliste breton Jean-Marie Perrot y fut exécuté par un résistant communiste le 12 décembre 1943 (son nom fut donné à la milice bretonne, la tristement célèbre Bezen Perrot). 

La chapelle Sainte-Thérèse

Le monument aux morts

 

La chapelle Sainte-Thérèse de l'Enfant-Jésus

Construite à la fin du XVe s. à Scrignac (en Coatquéau), elle fut achetée par René Bolloré, démontée et remontée en 1926 Scaër, près des papeteries de Cascadec, sur la rive gauche de l'Isole, pour les ouvriers.

Pour les photos : cliquer ici.

Le monument aux morts

Le premier monument aux morts, inauguré en 1921, fut détruit par un attentat du FLB dans les années 1970. L'actuelle oeuvre date de 1987.