[Arrondissement de Brest] [Arrondissement de Chateaulin] [Arrondissement de Morlaix] [Arrondissement de Quimper]
[Bohars] [Bourg-Blanc] [Brest] [Brignogan-Plages] [Coat-Méal] [Le Conquet] [Daoulas] [Dirinon] [Le Drennec] [Le Folgoët] [La Forest-Landerneau] [Gouesnou] [Goulven] [Guilers] [Guipavas] [Guipronvel] [Guissény] [Hanvec] [Hôpital-Camfrout] [Irvillac] [Kernilis] [Kernouës] [Kersaint-Plabennec] [Lampaul-Ploudalmézeau] [Landéda] [Landerneau] [Landunvez] [Lanneuffret] [Lannilis] [Lanrivoaré] [Lesneven] [Loc-Eguiner] [Logonna-Daoulas] [Loperhet] [La Martyre] [Pencran] [Plabennec] [Plouarzel] [Ploudalmézeau] [Ploudaniel] [Ploudiry] [Plouédern] [Plougastel-Daoulas] [Plougonvelin] [Plouguerneau] [Plouider] [Plounéour-Trez] [Plouvien] [Plouzané] [Porspoder] [Le Relecq-Kerhuon] [La Roche-Maurice] [Saint-Divy] [Saint-Frégant] [Saint-Méen] [Saint-Pabu] [Saint-Thonan] [Saint-Urbain] [Tréflévénez] [Trégarantec] [Le Tréhou] [Trémaouézan]

 

Tréflévénez

 

Petite commune du nord du Finistère, Tréflévénez (284 habitants) est située en Léon, à vingt-neuf kilomètres à l'est de Brest.

Démembrement de la paroisse primitive de Ploudiry, puis de celle du Tréhou, Tréflévénez aurait été fondée par sainte Lévénez, mère de saint Guénaël. Elle releva de l'ancien diocèse de Léon jusqu'au Concordat de 1801.

Sous l'Ancien Régime, la principale seigneurie était celle de Kerézellec. Les habitants s'enrichirent aux XVIe et XVIIe s. grâce à l'exploitation du lin et au commerce de la toile. 

L'église Saint-Pierre

Le calvaire de l'église

Le monument aux morts

 

L'église Saint-Pierre

Construite à la fin du XVe s. dans un style gothique tardif, elle fut agrandie en 1589 et modifiée par la famille Huon aux XVIIe et XVIIIe s.

De style cornouaillais, le clocher a été transformé en 1730, avec l'ajout de trois chambres de cloches.

  

Le porche occidental est d'origine (XVe s.).

Restaurée à plusieurs reprises entre le XVIe et le XVIIIe s., la façade sud comprend une porte où figure la date de 1589.

La sacristie a été rajoutée au bâtiment en 1715.

Et pour finir, voici l'une des gargouilles.

Le calvaire de l'église

Haut de 5,50 mètres, il fut élevé pour le jubilé de 1901.

  

Le monument aux morts