[COTES-D'ARMOR] [FINISTERE] [ILLE-ET-VILAINE] [LOIRE-ATLANTIQUE] [MORBIHAN]
[Batz-sur-Mer] [Le Croisic] [Crossac] [Guérande] [Herbignac] [Montoir-de-Bretagne] [Nantes] [Pontchâteau] [Le Pouliguen] [Saint-Brevin-les-Pins] [Saint-Molf] [Saint-Nazaire]

 

Herbignac

 

Grosse commune du nord-ouest de la Loire-Atlantique, Herbignac (5 184 habitants) est située entre la limite avec le Morbihan et le parc naturel des marais de la Brière, à vingt-six kilomètres au nord-de Saint-Nazaire

La présence d'un dolmen atteste d'une occupation humaine du territoire au Néolithique.

Dépendant d'abord de la baronnie de La Roche-Bernard, la ville actuelle se développa au Moyen Age près du château de Ranrouët, construit vers 1125 par les seigneurs d'Assérac (descendants de Vikings). La seigneurie passa par la suite aux familles de Rochefort (1275) et de Rieux (1374). La châtellenie d'Herbignac fut érigée en marquisat en 1574.

En 1794, la commune d'Herbignac perdit le territoire de Férel, rattaché au département du Morbihan.

Située dans la poche de Saint-Nazaire à partir d'août 1944, la commune de Pontchâteau ne fut libérée que le 11 mai 1945. 

Le château en ruines de Ranrouët

 

Le château en ruines de Ranrouët

Edifié vers 1125 pour les seigneurs d'Assérac, le château passa par la suite aux familles de Rochefort (1275) et de Rieux (1374), puis, plus tard, à celle de Lopriac et de Cambout de Coislin. D'abord construit en bois, Ranrouët ne devint une forteresse de pierres qu'au XIIIe s. Renforcé au XIVe s. et à la fin du XVe s. et au début du XVIe s. (bastions, barbacane), le château comprenait six tours. Occupé par les ligueurs de Mercoeur dans les années 1590, Ranrouët fut démantelé vers 1616-1620 et reconstruit de 1628 à 1639. La Révolution française vit le château être pillé et incendié par une colonne républicaine en 1793 ; c'est à cette même époque que la dernière marquise de Ranrouët mourut guillotinée. Devenu la propriété de la famille Ecomard dans les années 1930, le château fut racheté par le Conseil général de la Loire-Atlantique en 1989.