[COTES-D'ARMOR] [FINISTERE] [ILLE-ET-VILAINE] [LOIRE-ATLANTIQUE] [MORBIHAN]
[Ancenis] [Batz-sur-Mer] [Clisson] [Le Croisic] [Crossac] [Le Fresne-sur-Loire] [Guérande] [Herbignac] [Montoir-de-Bretagne] [Nantes] [Oudon] [Pontchâteau] [Le Pouliguen] [Saint-Brevin-les-Pins] [Saint-Lyphard] [Saint-Molf] [Saint-Nazaire]

 

Le Fresne-sur-Loire

Petite commune de l'ouest du Maine-et-Loire, Le Fresne-sur-Loire (977 habitants) est située sur la rive septentrionale de la Loire, entre Nantes (à soixante-quatre kilomètres) et Angers (à trente-trois km).

La découverte d'une épée en bronze atteste d'une occupation humaine du territoire dès l'âge du fer.

La situation stratégique du village, à la frontière entre l'Anjou et la Bretagne, favorise l'installation de populations pratiquant le commerce mais également la contrebande du sel. Cet intérêt géographique disparaît avec la suppression des privilèges en 1789. Cette année-là, le lieu, qui n'était encore qu'une rue de la paroisse d'Ingrandes, est rattachée à la commune de Montrelais, dont il dépend jusqu'au début du XXe s. Le centre administratif de la commune s'y installe même en 1842. La même année, le village de la Rue-du-Fresne devient une paroisse par décision de l'évêque de Nantes.

La commune de la Rue-du-Fresne est créée par décret en 1903. La nouvelle entité change de nom en 1920 pour devenir Le Fresne-sur-Loire.

Le 1er janvier 2016, elle quitte le département de la Loire-Atlantique pour être rattachée au Maine-et-Loire, tout en fusionnant avec l'ancienne commune d'Ingrandes sous le nom d'Ingrandes-le-Fresne-sur-Loire.

L'église Notre-Dame-du-Fresne

 

L'église Notre-Dame-du-Fresne

Suite à la création de la paroisse, l'église est construite de 1843 à 1846 selon les plans de l'architecte Deleitre.