[COTES-D'ARMOR] [FINISTERE] [ILLE-ET-VILAINE] [LOIRE-ATLANTIQUE] [MORBIHAN]
[Batz-sur-Mer] [Le Croisic] [Crossac] [Guérande] [Herbignac] [Montoir-de-Bretagne] [Nantes] [Pontchâteau] [Le Pouliguen] [Saint-Brevin-les-Pins] [Saint-Molf] [Saint-Nazaire]

 

Pontchâteau

 

Ville du nord-ouest de la Loire-Atlantique, Pontchâteau (9 140 habitants) est située sur le Brivet, non loin du parc naturel de Brière, à vingt-cinq kilomètres au nord-est de Saint-Nazaire et à cinquante km de Nantes.

La présence de mégalithes témoigne d'une occupation humaine du territoire au Néolithique.

La ville s'est probablement formée et développée autour d'un pont et d'un château construit par les sires du Pont (et mentionné pour la première fois vers 1040). En 1096, les moines de Marmoutier y établirent un prieuré.

La seigneurie de Pontchâteau devint au Moyen Age l'une des neuf grandes baronnies de Bretagne. Elle fut successivement aux mains des familles de Pontchâteau, de Blain, de Clisson (XIIIe s.), de Rohan, de Maillé, de Laval, du Cambout de Coislin (1625), de Lorraine et de Menou de Maurepas (1743).

Le célèbre missionnaire Grignion de Montfort prêcha dans la région de Pontchateau au début du XVIIIe s.

Pendant les Cent-Jours (1815), le marquis de Coislin organisa la résistance royaliste depuis Pontchâteau.

Le chemin de fer atteignit la commune en 1862, tandis que le premier éclairage électrique fut mis en place en 1906.

Située dans la poche de Saint-Nazaire à partir d'août 1944, la commune de Pontchâteau ne fut libérée que le 11 mai 1945. 

Le Fuseau de la Madeleine

 

Le Fuseau de Madeleine

Elevé au IIIe millénaire avant J.-C., ce grand menhir est haut de 5,65 mètres.