[COTES-D'ARMOR] [FINISTERE] [ILLE-ET-VILAINE] [LOIRE-ATLANTIQUE] [MORBIHAN]
[Arradon] [Arzal] [Arzon] [Auray] [Berné] [Carnac] [Cléguer] [Crac'h] [Le Croisty] [Erdeven] [Etel] [Le Faouët] [Gourin] [Guéméné-sur-Scorff] [Guidel] [Guillac] [Guiscriff] [Hennebont] [Josselin] [Kernascléden] [Langonnet] [Lanvénégen] [Locmalo] [Locmariaquer] [Lorient] [Merlevenez] [Meslan] [Pénestin] [Ploemeur] [Ploërdut] [Ploërmel] [Plouay] [Plouray] [Pont-Scorff] [Port-Louis] [Priziac] [La Roche-Bernard] [Roudouallec] [Le Saint] [Sainte-Anne-d'Auray] [Saint-Gildas-de-Rhuys] [Saint-Pierre-Quiberon] [Saint-Tugdual] [Sarzeau] [Vannes]

 

Arzal

 

Petite commune du sud-est du Morbihan, Arzal (1 321 habitants) est située sur la rive droite de l'estuaire de la Vilaine, près de La Roche-Bernard, à trente-quatre kilomètres au sud-est de Vannes.

Démembrement probable de la paroisse de Marzan, Arzal est mentionnée pour la première fois au XIe s. Au XIIe s., les templiers, puis les hospitaliers (XIIIe s.), s'implantèrent à Lantiern. Créée au XVe s., la paroisse d'Arzal dépendait du doyenné de Peaule. Les seigneurs de Broël étaient la principale famille noble.

Un petit port était établi à la Vieille-Roche. En 1759, la population locale fut mise à contribution pour accueillir les marins de la flotte française venue chercher refuge dans l'estuaire de la Vilaine après la défaite des Cardinaux. De 1793 à 1795, le comte de Silz dirigea la chouannerie du sud-est du Morbihan.

La construction du barrage d'Arzal (1965-1972) a permis de réguler le débit du fleuve et la construction d'un port de plaisance. 

La chapelle Saint-Jean-Baptiste

La croix de Lantiern

La maison de la Sénéchaussée

 

La chapelle Saint-Jean-Baptiste

Située en Lantiern, elle fut édifiée en 1182 dans un style roman de transition et reconstruite en 1627. A l'origine propriété des templiers, elle passa à l'ordre de Saint-Jean-de-Jérusalem après 1312. Jusqu'à la Révolution, cette chapelle abrita une relique censée être un fragment de la Vraie Croix, un bien précieux qui mena nombre de pèlerins à Lantiern. Une procession des moines de l'abbaye de Prières venait deux fois l'an y honorer la relique.

La façade occidentale et son portail :

  

La porte sud :

La croix de Lantiern

Elevée au XIVe s. près de la chapelle Saint-Jean-Baptiste, cette croix monolithe comprend un Christ sculpté.

  

La maison de la Sénéchaussée

Située à Lantiern, elle fut construite au XVIIe s. pour les seigneurs de Broël, qui y exerçaient leurs droits de basse, moyenne et haute justice. Elle possède deux lucarnes très décorées.