[COTES-D'ARMOR] [FINISTERE] [ILLE-ET-VILAINE] [LOIRE-ATLANTIQUE] [MORBIHAN]
[Arradon] [Arzal] [Arzon] [Auray] [Berné] [Carnac] [Cléguer] [Crac'h] [Le Croisty] [Erdeven] [Etel] [Le Faouët] [Gourin] [Guéméné-sur-Scorff] [Guidel] [Guillac] [Guiscriff] [Hennebont] [Josselin] [Kernascléden] [Langonnet] [Lanvénégen] [Locmalo] [Locmariaquer] [Lorient] [Merlevenez] [Meslan] [Pénestin] [Ploemeur] [Ploërdut] [Ploërmel] [Plouay] [Plouray] [Pont-Scorff] [Port-Louis] [Priziac] [La Roche-Bernard] [Roudouallec] [Le Saint] [Sainte-Anne-d'Auray] [Saint-Gildas-de-Rhuys] [Saint-Pierre-Quiberon] [Saint-Tugdual] [Sarzeau] [Vannes]

 

Arzon

Commune moyenne du sud du Morbihan, Arzon (2 056 habitants) est située à l'extrémité de la presqu'île de Rhuys, entre le golfe du Morbihan et l'océan Atlantique. Aujourd'hui station balnéaire recherchée, avec les sites de Port-Crouesty et Port-Navalo, Arzon se trouve à trente-six kilomètres de Vannes.

Paroisse primitive fondée vers le VIe s., Arzon est donnée aux moines de Redon par l'empereur Louis le Pieux en 836. Mais le territoire est ravagé par les Normands aux IXe et Xe s.

Au Moyen Age, les templiers s'y implantent. A partir de cette époque, l'économie de la paroisse, grâce au port Navalo, se tourne essentiellement vers la mer, notamment la pêche et le commerce au moyen et long cours. A partir de la fin du XIXe s. se développe le tourisme.

 La Butte de César

Le Cairn de Petit-Mont

La « butte de César »

Aussi appelé le tumulus de Tumiac, ce monument aurait été réalisé par les hommes du Néolithique, au Ve millénaire avant J.-C. Il a un diamètre de trois cents mètres, pour trente m de haut. Les fouilles archéologiques ont révélé de nombreux objets de cette période. Selon la légende, ce site aurait servi de point d'observation à Jules César lors de la grande bataille navale qui vit la victoire des Romains sur les Vénètes, en 56 avant J.-C.

Le cairn de Petit-Mont

Edifiée au Néolithique, cette structure complexe recouvre plusieurs cairns et dolmens à couloir, construits en plusieurs étapes (vers 4500, 3800 et 3300 avant J.-C.). Certaines prois intérieures sont ornées de gravures. La partie sud-est du cairn a été détruit durant la Seconde Guerre mondiale.