[COTES-D'ARMOR] [FINISTERE] [ILLE-ET-VILAINE] [LOIRE-ATLANTIQUE] [MORBIHAN]
[Arradon] [Arzal] [Arzon] [Auray] [Baden] [Berné] [Brech] [Carnac] [Caudan] [Cléguer] [Concoret] [Crac'h] [Le Croisty] [Erdeven] [Etel] [Le Faouët] [Gourin] [Guéhenno] [Guéméné-sur-Scorff] [Guidel] [Guillac] [Guiscriff] [Hennebont] [Josselin] [Kernascléden] [Kervignac] [Lanester] [Langonnet] [Lanvénégen] [Locmalo] [Locmariaquer] [Lorient] [Merlevenez] [Meslan] [Néant-sur-Yvel] [Pénestin] [Plaudren] [Ploemeur] [Ploërdut] [Ploërmel] [Plouay] [Plouharnel] [Plouray] [Pont-Scorff] [Port-Louis] [Priziac] [La Roche-Bernard] [Roudouallec] [Le Saint] [Sainte-Anne-d'Auray] [Saint-Gildas-de-Rhuys] [Saint-Jean-Brévelay] [Saint-Pierre-Quiberon] [Saint-Tugdual] [Sarzeau] [Vannes]

 

Brech

Grosse commune du sud du Morbihan, Brech (6 125 habitants) est située sur la rive droite de la rivière du Loc'h, près d'Auray, entre Lorient à trente-cinq km) et Vannes (à vingt km).

La présence de dolmens atteste d'une occupation humaine au Néolithique. Deux voies romaines traversent le territoire dans l'Antiquité.

Paroisse primitive fondée par les émigrés bretons au haut Moyen Age, elle est démembrée au profit d'Auray au XIIe s. et en 1865.

C'est à Brech, et plus précisément sur le plateau de Rostevel, que se déroule la célèbre bataille, dite « d'Auray », qui voit la victoire décisive de Jean de Montfort sur Charles de Blois le 29 septembre 1364.

Un millier de chouans et de royalistes débarqués à Quiberon sont fusillés près du marais du Kerzo en août 1795. 

La chapelle expiatoire du Champ des Martyrs

La chapelle Notre-Dame-de-la-Route

Le calvaire de la chapelle Notre-Dame-de-Grâce

Le calvaire de la chapelle Notre-Dame-de-la-Route

La fontaine de Tréavrec

La fontaine du Champ des Martyrs

 

Je tiens à remercier vivement Christelle Cornec qui nous a aimablement fourni toutes les photos concernant les monuments de Brech.

 

La chapelle expiatoire du Champ des Martyrs

Cet édifice de style néoclassique a été construit en 1829 par l'architecte Caristie, grâce à une souscription nationale et à l'initiative de la duchesse d'Angoulême. Cette chapelle funéraire rappelle le souvenir de l'exécution de centaines de royalistes capturés après leur débarquement à Quiberon en juin 1795.

E.I.E.

E.I.E.

La chapelle Notre-Dame-de-la-Route

Situé au village de Kervalh, cet édifice moderne est construit en 1963, selon les plans de l'architecte Yves Guillou, avec l'utilisation de pierres provenant de chapelles ruinées et aujourd'hui disparues.

E.I.E.

E.I.E.

   E.I.E.

E.I.E.

E.I.E.

E.I.E.

Le calvaire de la chapelle Notre-Dame-de-Grâce

Il est érigé en 1977. Deux femmes orantes encadrent le Crucifix.

E.I.E.

   E.I.E.

Le calvaire de la chapelle Notre-Dame-de-la-Route

La croix présente un crucifix en bas-relief.

E.I.E.

La fontaine de Tréavrec

Elle est située près de la chapelle Notre-Dame-de-Grâce.

   E.I.E.

La fontaine du Champ des Martyrs

Elle est probablement contemporaine de la chapelle expiatoire proche (XIXe s.).

E.I.E.