[COTES-D'ARMOR] [FINISTERE] [ILLE-ET-VILAINE] [LOIRE-ATLANTIQUE] [MORBIHAN]
[Arradon] [Arzal] [Arzon] [Auray] [Baden] [Berné] [Bieuzy] [Le Bono] [Brandérion] [Brech] [Bubry] [Calan] [Carnac] [Caudan] [La Chapelle-Neuve] [Cléguer] [Colpo] [Concoret] [Crac'h] [Le Croisty] [Erdeven] [Etel] [Le Faouët] [Gâvres] [Gestel] [Gourin] [Groix] [Guéhenno] [Guéméné-sur-Scorff] [Guern] [Le Guerno] [Guidel] [Guillac] [Guiscriff] [Hennebont] [Inguiniel] [Josselin] [Kernascléden] [Kervignac] [Lanester] [Langoëlan] [Langonnet] [Lanvaudan] [Lanvénégen] [Larmor-Baden] [Larmor-Plage] [Lignol] [Locmalo] [Locmariaquer] [Locmiquélic] [Lorient] [Mauron] [Melrand] [Merlevenez] [Meslan] [Moustoir-Ac] [Néant-sur-Yvel] [Nostang] [Pénestin] [Persquen] [Plaudren] [Ploemeur] [Ploërdut] [Ploërmel] [Plouay] [Plougoumelen] [Plouharnel] [Plouhinec] [Plouray] [Plumelec] [Pluméliau] [Plumelin] [Pluneret] [Pontivy] [Pont-Scorff] [Port-Louis] [Priziac] [Quéven] [Quistinic] [Remungol] [Riantec] [La Roche-Bernard] [Roudouallec] [Le Saint] [Saint-Aignan] [Saint-Caradec-Trégomel] [Sainte-Anne-d'Auray] [Saint-Gildas-de-Rhuys] [Saint-Jean-Brévelay] [Saint-Philibert] [Saint-Pierre-Quiberon] [Saint-Tugdual] [Sarzeau] [Le Sourn] [Tréhorenteuc] [Vannes]

 

Guern

Petite commune du nord-ouest du Morbihan, Guern (1 422 habitants) est située à douze kilomètres au sud-ouest de Pontivy et à quarante-cinq km au nord-est de Lorient.

Paroisse de fondation ancienne, Guern englobait également à l'origine les territoires du Sourn, Malguénac et une partie de Pontivy. Aux mains des Rohan, elle relevait du doyenné de Kemenet-Guégant.

Initialement intégrée au canton de Melrand (1790), la commune de Guern est rattachée à celui de Pontivy en 1801.

En 1869, la partie orientale du territoire est détachée pour donner naissance à la nouvelle commune du Sourn. 

L'église Saint-Pierre-et-Saint-Paul

La chapelle Saint-Gilles

L'intérieur

Le maître-autel

Le crâne

Le calvaire de la chapelle Saint-Gilles

La Scala Sancta

La fontaine sacrée de Quelven

La fontaine de Guermeur

Le puits de Guermeur

Le four à pain de Quelven

Le monument aux morts

 

L'église Saint-Pierre-et-Saint-Paul

Bâtie au XVe s., l'église est ravagée par un incendie en 1783 et reconstruite à partir de 1788 sur les propres fonds du recteur. Le déclenchement de la Révolution entraîne l'arrêt des travaux et l'édifice est alors aménagé en écurie. La restauration reprend finalement en 1802 pour s'achever en 1827.

La flèche originelle s'écroule en 1837. En 1841, l'architecte Richard entreprend sa reconstruction mais le manque d'argent conduit à une longue pause et ce n'est que vingt ans plus tard qu'elle est achevée.

  

Ornée de dix niches à l'intérieur le porche sud est dit à baldaquin.

Les deux portails de la façade méridionale.

  

Cet édicule ornant l'extérieur du bas-côté nord abrite les fonts baptismaux.

La sacristie est accolée au chevet.

La chapelle Saint-Gilles

Elle est construite au village de Guermeur au XVIIe s. Le pardon a lieu le dernier dimanche d'août.

  

L'intérieur :

Le maître-autel :

Le crâne : Son origine est inconnue, mais il a été inséré dans le mur intérieur de la chapelle au XVIe ou au XVIIe s.

Le calvaire de la chapelle Saint-Gilles

  

La Scala Sancta

Construit en 1738 aux abords de la chapelle de Quelven, ce grand édifice sert d'autel extérieur les jours de pardon et le 15 août. L'intérieur abrite une représentation de la Présentation du Christ. Retrouvée en 1760 sous le plancher du chour de la chapelle, l'ancienne pierre d'autel est installée sous la Scala.

La fontaine sacrée de Quelven

Situé en contrebas de la chapelle Notre-Dame, ce bel ensemble date du XVIe s. L'eau de la principale fontaine se déverse dans deux bassins. On lui attribuait diverses vertus, notamment la guérison de la stérilité. On y plongeait également les vêtements des enfants malades dans l'espoir d'une amélioration. Enfin, elle aurait permis d'améliorer les récoltes. Autrefois, les fidèles profitaient d'un abri, dont seuls trois colones subsistent.

  

  

Une deuxième fontaine, plus simple, a été creusée dans le mur de l'enclos.

La fontaine de Guermeur

Reconstruite au XXe s., elle est située en contrebas de la chapelle Saint-Gilles.

Le puits de Guermeur

Le four à pain de Quelven

Le monument aux morts