[COTES-D'ARMOR] [FINISTERE] [ILLE-ET-VILAINE] [LOIRE-ATLANTIQUE] [MORBIHAN]
[Arradon] [Arzal] [Arzon] [Auray] [Baden] [Berné] [Brech] [Carnac] [Caudan] [Cléguer] [Concoret] [Crac'h] [Le Croisty] [Erdeven] [Etel] [Le Faouët] [Gourin] [Guéhenno] [Guéméné-sur-Scorff] [Guidel] [Guillac] [Guiscriff] [Hennebont] [Josselin] [Kernascléden] [Kervignac] [Lanester] [Langonnet] [Lanvénégen] [Locmalo] [Locmariaquer] [Lorient] [Merlevenez] [Meslan] [Néant-sur-Yvel] [Pénestin] [Plaudren] [Ploemeur] [Ploërdut] [Ploërmel] [Plouay] [Plouharnel] [Plouray] [Pont-Scorff] [Port-Louis] [Priziac] [La Roche-Bernard] [Roudouallec] [Le Saint] [Sainte-Anne-d'Auray] [Saint-Gildas-de-Rhuys] [Saint-Jean-Brévelay] [Saint-Pierre-Quiberon] [Saint-Tugdual] [Sarzeau] [Vannes]

 

Kernascléden

Petite commune de l'ouest du Morbihan, Kernascléden (379 habitants) est située, dans le pays Pourlet et la vallée du Scorff, à trente-trois kilomètres au nord de Lorient.

Démembrement de la paroisse primitive de Plouhaer, puis trève de Saint-Caradec-Trégomel, Kernascléden relevait au Moyen Age de la seigneurie de Kemenet-Héboé. La fondation d'une chapelle au début du XVe s. par le duc de Bretagne et la puissante famille de Rohan favorisa l'essor du village. Sous l'Ancien Régime, Kernascléden organise quatre foires annuelles et un marché hebdomadaire.

Dépendant du diocèse de Vannes, la paroisse de Kernascléden est créée en 1874, avant d'être de nouveau rattachée à Saint-Caradec-Trégomel de 1883 à 1908.

La commune de Kernascléden n'a été créée qu'en 1955.

Le puits du bourg

 

Le puits du bourg

Il date probablement du XIXe s.