[COTES-D'ARMOR] [FINISTERE] [ILLE-ET-VILAINE] [LOIRE-ATLANTIQUE] [MORBIHAN]
[Arradon] [Arzal] [Arzon] [Auray] [Baden] [Berné] [Bieuzy] [Le Bono] [Brandérion] [Brech] [Bubry] [Calan] [Carnac] [Caudan] [La Chapelle-Neuve] [Cléguer] [Colpo] [Concoret] [Crac'h] [Le Croisty] [Erdeven] [Etel] [Le Faouët] [Gâvres] [Gestel] [Gourin] [Guéhenno] [Guéméné-sur-Scorff] [Guern] [Guidel] [Guillac] [Guiscriff] [Hennebont] [Inguiniel] [Josselin] [Kernascléden] [Kervignac] [Lanester] [Langoëlan] [Langonnet] [Lanvaudan] [Lanvénégen] [Larmor-Baden] [Larmor-Plage] [Lignol] [Locmalo] [Locmariaquer] [Locmiquélic] [Lorient] [Melrand] [Merlevenez] [Meslan] [Moustoir-Ac] [Néant-sur-Yvel] [Nostang] [Pénestin] [Persquen] [Plaudren] [Ploemeur] [Ploërdut] [Ploërmel] [Plouay] [Plougoumelen] [Plouharnel] [Plouhinec] [Plouray] [Plumelec] [Pluméliau] [Plumelin] [Pluneret] [Pontivy] [Pont-Scorff] [Port-Louis] [Priziac] [Quéven] [Remungol] [Riantec] [La Roche-Bernard] [Roudouallec] [Le Saint] [Saint-Caradec-Trégomel] [Sainte-Anne-d'Auray] [Saint-Gildas-de-Rhuys] [Saint-Jean-Brévelay] [Saint-Philibert] [Saint-Pierre-Quiberon] [Saint-Tugdual] [Sarzeau] [Le Sourn] [Vannes]

 

Lanester

Ville du sud-ouest du Morbihan, Lanester (22 219 habitants) est située entre le Scorff (face à Lorient) et le Blavet, qui se rejoignent à la pointe sud de la commune.

Territoire de marécage et de landes, Lanester est à l'origine peu propice à l'occupation humaine. Quelques pêcheries gallo-romaines s'y établissent dans l'Antiquité et saint Guénaël y fonde un petit monastère au VIe s. (ruiné par les invasions normandes du IXe et Xe s.) mais il faut attendre le XVIIe s., et l'installation à Lorient de la Compagnie des Indes orientales pour voir un véritable essor de la région. Dans la première moitié du XIXe s., la Marine nationale remplace la CIO et Lanester se développe considérablement comme faubourg populeux de Lorient.

Jusqu'en 1909, Lanester dépend de Caudan, mais l'opposition entre sa population ouvrière et les paysans du bourg, entraîne la création d'une nouvelle commune.

Sinistrée par les combats de la poche de Lorient (août 1944-mai 1945), Lanester est reconstruite et modernisée dans la seconde moitié du XXe s. 

La pierre à cupules de Saint-Guenhaël

La chapelle Saint-Guénaël

La chapelle Saint-Yves

Les fontaines et lavoirs

La fontaine Saint-Guénaël

La fontaine-lavoir du château de Kervéléan

Le lavoir du Resto

Le lavoir de Kerhonno

Le lavoir de Pendreff

Le lavoir des Poux

Les lavoirs des Chantiers

Le lavoir de Kerguillé

Le lavoir du Penher

Le château du Mané

La batterie de Kerhono

Le vieux pont du Bonhomme

Le parc à bois

Le cimetière de bateaux

La falaise de Saint-Guénaël

Le blockhaus de Saint-Nudec

 

Je tiens à remercier vivement Claude Le Colleter qui nous a aimablement fourni toutes les photos et de nombreuses informations concernant les monuments de Lanester.

 

La pierre à cupules de Saint-Guenhaël

Selon la légende c'est sur cette pierre, proche de la fontaine, que serait mort saint Guénaël. Bien que généralement, les cupules soient des réalisations des hommes de la préhistoire, ces dix-sept trous auraient été creusés, d'après la tradition, par des pèlerins aveugles qui, pour retrouver la vue, passaient sur leurs yeux le mouchoir qu'ils avaient préalablement fait tremper dans l'eau recueillie dans la fontaine et versée sur la pierre.

Claude Le Colleter

La chapelle Saint-Guénaël

Située non loin des rives du Blavet, au bas du village du même nom, cette petite chapelle a été construite à l'emplacement de l'ermitage fondé à la fin du Ve ou au début du VIe s. par saint Guénhaël et détruit par les Normands au début du Xe s.. Rebâtie par les moines de Saint-Gildas-de-Rhuys au XIe s., elle a conservé quelques éléments des aménagements des XIIIe (encadrements de portes) et XVe s. (fenestrage du chour), mais date pour l'essentiel du XVe s. Elle est restaurée au XXe s.

Claude Le Colleter

La chapelle Saint-Yves

Le site du Resto, proche des rives du Blavet, est occupé dès l'Antiquité. La chapelle actuelle, construite en granit provenant de la Côte de Granit rose (Trébeurden), a remplacé au milieu du XXe s. un bâtiment du XVIe s. détruit lors des bombardements de 1943. Un pardon s'y déroule tous les 15 août, la chapelle étant également dédiée à Notre-Dame.

Claude Le Colleter

Elle abrite plusieurs statues du XVIe s., dont ce saint Roch où l'habituel chien présent à ses côtés a été remplacé par un ange.

Claude Le Colleter

Les fontaines et lavoirs

La fontaine Saint-Guenhaël : Située au bord du Blavet, en contrebas de la chapelle Saint-Guénaël, la fontaine fait toujours l'objet d'un profond dévouement. Le jour du pardon, on y mène un ex-voto représentant un navire et conservé dans la chapelle.

Claude Le Colleter

La fontaine-lavoir du château de Kervéléan : Cet ensemble est construit en 1790 par Mme Le Gallic de Kerizont, selon les plans de M. Bregeon. L'eau de la fontaine s'écoule d'abord un petit bassin circulaire avant de rejoindre un lavoir divisé en trois parties.

Claude Le Colleter

Le lavoir du Resto : En contrebas du village du Resto, situé à l'extrémité nord-est de la commune sur les hauteurs dominant le Blavet, se trouve ce lavoir réaménagé au XXe s. Autrefois, une procession s'y rendait à l'occasion du pardon de saint Yves. Une vingtaine de pèlerins venus de Kervignac se noyèrent lors du chavirage de la barque du passeur en 1681.

Claude Le Colleter

Le lavoir de Kerhonno : Sa situation près de la voie ferrée obligeait les lavandières à se méfier du passage d'un train, dont la fumée salissait le linge sec. C'est l'un des plus anciens lavoirs de Lanester.

Claude Le Colleter

Le lavoir de Pendreff : Autrefois très fréquenté, ce lavoir comprenant trois bassins alignés est construit au début du XXe s. Il fut longtemps doté d'un toit. Les lessiveuses y avaient également établi des foyers pour y faire bouillir leur linge.

Claude Le Colleter

Le lavoir des Poux : Situé rue de Groix, il est ainsi nommé (en breton Poul ar Laou), car il était fréquenté par les pauvres, les habitants plus aisés lui préférant les « lavoirs d'Argent ».

Claude Le Colleter

Les lavoirs des Chantiers : Aménagé au début du XXe s., le site comprend cinq bassins. Des fêtes s'y tenaient régulièrement.

Claude Le Colleter

Le lavoir de Kerguillé : Les divers aménagements réalisés depuis la construction du lavoir ont beaucoup diminué la taille du site.

Claude Le Colleter

Le lavoir du Penher : Jusqu'au milieu du XXe s., les lavandières du quartier du Penher y célébraient la fête du Nouvel An.

Claude Le Colleter

Le château du Mané

Construit au XVIIe s. sur les hauteurs dominant le Blavet, il relevait sous l'Ancien Régime de la châtellenie de Pont-Callec. A la fin du XIXe s., l'édifice est agrandi d'une tour carrée et d'une tourelle à toit en poivrière. Il est successivement aux mains des Le Nesec (XVIIIe s.), des Le Guerre (1854), des Geoffroy (1882), des Pères blancs d'Hennebont (début XXe s.) avant d'être acquis par l'industriel lorientais Emile Marcesche en 1910.

Claude Le Colleter

La batterie de Kerhono

Construites en 1750 (quatre après une descente anglaise) pour défendre les chantiers de la Compagnie des Indes orientales, ces fortifications, surnommées « batterie verte », sont situées près des rives du Scorff, face à la ville de Lorient. Mesurant cinquante-six mètres sur vingt-quatre, la batterie comporte des murs percés de meurtrières hauts de 2 à 3,5 mètres.

Claude Le Colleter

Le vieux pont du Bonhomme

Permettant de franchit le Blavet entre Lanester et Kervignac, cet ouvrage d'art est construit en 1904 selon les plans de l'architecte Arnodin. Pont à péage à l'origine, il est endommagé durant la Seconde Guerre mondiale. Inadapté face à l'augmentation du trafic automobile, il est finalement remplacé en 1974 par un nouveau pont plus conforme aux normes de sécurité. Le vieux pont du Bonhomme perd son tablier en 1980.

Claude Le Colleter

Le parc à bois

Situé dans l'anse de Kerguillé, ce site aujourd'hui unique (depuis la disparition de celui de Brest) est établi au milieu du XIXe s. pour permettre une conservation aquatique du bois destiné aux chantiers navals locaux, afin de le protéger des parasites. Les pieux permettaient ainsi une immersion dans le Scorff lors des marées hautes.

Claude Le Colleter

Le cimetière de bateaux

A partir des années 1920, l'anse de Kerharvy, sur le cours du Blavet, fut choisie pour accueillir les épaves de vieux thoniers. Durant la Seconde Guerre mondiale, les Allemands y abandonnèrent également quelques carcasses.

Claude Le Colleter

La falaise de Saint-Guénaël

L'argile nécessaire aux potiers locaux était autrefois extraite de cette falaise bordée par le Blavet. Durant la Seconde Guerre mondiale, les habitants se protégèrent des bombardements alliés en creusant des abris au pied de la falaise.

Claude Le Colleter

Claude Le Colleter

Le blockhaus de Saint-Nudec

Construit sur les hauteurs dominant le Blavet, près du village du Resto, ce bunker fut utilisé durant la Seconde Guerre mondiale par l'organisation Todt comme centre de rassemblement des centaines de travailleurs STO travaillant à la construction de la base sous-marine de Lorient.

Claude Le Colleter

Une plaque commémorative rappelle le souvenir des trois habitants du village du Caudan, membres de la même famille, exécutés le 9 août 1944, et des deux résistants tués au combat un mois plus tard, le 9 septembre.

Claude Le Colleter