[COTES-D'ARMOR] [FINISTERE] [ILLE-ET-VILAINE] [LOIRE-ATLANTIQUE] [MORBIHAN]
[Arradon] [Arzal] [Arzon] [Auray] [Baden] [Berné] [Le Bono] [Brech] [Carnac] [Caudan] [Cléguer] [Concoret] [Crac'h] [Le Croisty] [Erdeven] [Etel] [Le Faouët] [Gourin] [Guéhenno] [Guéméné-sur-Scorff] [Guidel] [Guillac] [Guiscriff] [Hennebont] [Josselin] [Kernascléden] [Kervignac] [Lanester] [Langonnet] [Lanvénégen] [Larmor-Baden] [Locmalo] [Locmariaquer] [Lorient] [Merlevenez] [Meslan] [Néant-sur-Yvel] [Pénestin] [Plaudren] [Ploemeur] [Ploërdut] [Ploërmel] [Plouay] [Plougoumelen] [Plouharnel] [Plouray] [Pluneret] [Pont-Scorff] [Port-Louis] [Priziac] [La Roche-Bernard] [Roudouallec] [Le Saint] [Sainte-Anne-d'Auray] [Saint-Gildas-de-Rhuys] [Saint-Jean-Brévelay] [Saint-Philibert] [Saint-Pierre-Quiberon] [Saint-Tugdual] [Sarzeau] [Vannes]

 

Larmor-Baden

Petite commune du centre-sud du Morbihan, Larmor-Baden (810 habitants) est située sur le golfe du Morbihan, à treize kilomètres au sud-ouest de Vannes. La géographie locale se compose notamment de marais (Pen-en-Toul) et de quatre grandes îles (Berder, Gavrinis, île Longue et Radenec).

Les nombreux monuments mégalithiques de la région, et notamment le célèbre cairn de Gavrinis, attestent d'une importante présence humaine au Néolithique.

Démembrement de la paroisse primitive de Plougoumelen, Larmor-Baden n'est longtemps peuplé que de pêcheurs et de paludiers. A la fin du XIXe s., l'ostréiculture et le tourisme, deux activités favorisées par le comte Dillon, entraînent un nouvelle essor du village.

La paroisse de Larmor-Baden est créée en 1860 par Napoléon III, mais la commune n'est établie qu'en 1924 au détriment de Baden. 

Les vieux châtaigniers

 

Je tiens à remercier vivement Christelle Cornec qui nous a aimablement fourni toutes les photos concernant les monuments de Larmor-Baden.

 

Les vieux châtaigniers

Quelques arbres centenaires ont survécu aux affres du temps, et notamment un châtaignier âgé d'environ quatre cents ans.

   E.I.E.

E.I.E.