[COTES-D'ARMOR] [FINISTERE] [ILLE-ET-VILAINE] [LOIRE-ATLANTIQUE] [MORBIHAN]
[Arradon] [Arzal] [Arzon] [Auray] [Baden] [Berné] [Bieuzy] [Bignan] [Le Bono] [Brandérion] [Brech] [Bubry] [Calan] [Carnac] [Caudan] [La Chapelle-Neuve] [Cléguer] [Cléguérec] [Colpo] [Concoret] [Crac'h] [Le Croisty] [Erdeven] [Etel] [Le Faouët] [Gâvres] [Gestel] [Gourin] [Groix] [Guéhenno] [Guéméné-sur-Scorff] [Guern] [Le Guerno] [Guidel] [Guillac] [Guiscriff] [Hennebont] [Inguiniel] [Josselin] [Kernascléden] [Kervignac] [Lanester] [Langoëlan] [Langonnet] [Lanvaudan] [Lanvénégen] [Larmor-Baden] [Larmor-Plage] [Lignol] [Locmalo] [Locmariaquer] [Locmiquélic] [Lorient] [Mauron] [Melrand] [Merlevenez] [Meslan] [Moustoir-Ac] [Néant-sur-Yvel] [Nostang] [Pénestin] [Persquen] [Plaudren] [Ploemeur] [Ploërdut] [Ploërmel] [Plouay] [Plougoumelen] [Plouharnel] [Plouhinec] [Plouray] [Plumelec] [Pluméliau] [Plumelin] [Pluneret] [Pontivy] [Pont-Scorff] [Port-Louis] [Priziac] [Questembert] [Quéven] [Quistinic] [Remungol] [Riantec] [La Roche-Bernard] [Roudouallec] [Le Saint] [Saint-Aignan] [Saint-Caradec-Trégomel] [Sainte-Anne-d'Auray] [Saint-Gildas-de-Rhuys] [Saint-Jean-Brévelay] [Saint-Philibert] [Saint-Pierre-Quiberon] [Saint-Tugdual] [Sarzeau] [Le Sourn] [Trédion] [Tréhorenteuc] [Vannes]

 

Le Sourn

Petite commune du nord du Morbihan, Le Sourn (2 018 habitants) est située sur la rive droite du Blavet, près de Pontivy, à cinquante-cinq kilomètres au nord de Vannes et à cinquante-deux km au nord-est de Lorient.

Démembrement de la paroisse primitive de Guern, le village, connu à l'origine sous le nom de trève de Saint-Michel, n'acquiert son indépendance religieuse que le 29 avril 1845. Les habitants doivent ensuite attendre vingt-quatre ans pour voir l'érection de la commune du Sourn, au détriment des communes voisines de Guern, Malguénac et Bieuzy. 

L'église Saint-Julien

La chapelle Saint-Michel

Le calvaire de Toul Sabl

Le calvaire de l'église

La fontaine-lavoir Saint-Julien

Le monument aux morts

 

L'église Saint-Julien

Elevé à l'emplace d'une chapelle du XVIIe s., l'édifice actuel, destiné à remplacer l'église Saint-Michel comme centre paroissial principal, est construit de 1887 à 1889.

Un clocher-porche s'ouvre à l'ouest.

  

Voici le portail sud.

Enfin le chevet et la sacristie.

La chapelle Saint-Michel

Construite en 1584 au village de Saint-Michel, cette chapelle devient tréviale au XVIIe s. La trêve de Saint-Michel est érigé en paroisse en 1844, mais le centre paroissial est transféré dès 1845 de la vieille chapelle Saint-Michel à la nouvelle église du bourg.

  

Le porche méridional présente une double porte en ogives

  

Voici les portails ouest et nord.

  

Le fenestrage du chevet.

Et la rosace ornant la chapelle sud.

Le calvaire de Toul sabl

Une Vierge à l'Enfant couronnée figure au revers du Crucifix

  

Le calvaire de l'église

Au revers du Crucifix se trouve une Vierge à l’Enfant

  

La fontaine-lavoir Saint-Julien

Elle est située dans le quartier du Bouilléno, sur la route de Melrand. Le lavoir est restauré en 2012.

  

Le monument aux morts

Il comporte les noms de soixante-cinq personnes.