[COTES-D'ARMOR] [FINISTERE] [ILLE-ET-VILAINE] [LOIRE-ATLANTIQUE] [MORBIHAN]
[Arradon] [Arzal] [Arzon] [Auray] [Baden] [Berné] [Bieuzy] [Bignan] [Le Bono] [Brandérion] [Brech] [Bubry] [Calan] [Carnac] [Caudan] [La Chapelle-Neuve] [Cléguer] [Cléguérec] [Colpo] [Concoret] [Crac'h] [Le Croisty] [Erdeven] [Etel] [Le Faouët] [Gâvres] [Gestel] [Gourin] [Groix] [Guéhenno] [Guéméné-sur-Scorff] [Guern] [Le Guerno] [Guidel] [Guillac] [Guiscriff] [Hennebont] [Inguiniel] [Josselin] [Kernascléden] [Kervignac] [Lanester] [Langoëlan] [Langonnet] [Lanvaudan] [Lanvénégen] [Larmor-Baden] [Larmor-Plage] [Lignol] [Locmalo] [Locmariaquer] [Locmiquélic] [Lorient] [Mauron] [Melrand] [Merlevenez] [Meslan] [Moustoir-Ac] [Néant-sur-Yvel] [Nostang] [Pénestin] [Persquen] [Plaudren] [Ploemeur] [Ploërdut] [Ploërmel] [Plouay] [Plougoumelen] [Plouharnel] [Plouhinec] [Plouray] [Plumelec] [Pluméliau] [Plumelin] [Pluneret] [Pontivy] [Pont-Scorff] [Port-Louis] [Priziac] [Questembert] [Quéven] [Quistinic] [Remungol] [Riantec] [La Roche-Bernard] [Roudouallec] [Le Saint] [Saint-Aignan] [Saint-Caradec-Trégomel] [Sainte-Anne-d'Auray] [Saint-Gildas-de-Rhuys] [Saint-Jean-Brévelay] [Saint-Philibert] [Saint-Pierre-Quiberon] [Saint-Tugdual] [Sarzeau] [Le Sourn] [Trédion] [Tréhorenteuc] [Vannes]

 

Lignol

Petite commune du nord-ouest du Morbihan, Lignol (910 habitants) est située dans le pays Pourlet, sur la rive droite du Scorff, à trente-neuf kilomètres au nord de Lorient.

La présence humaine ancienne est attestée sur le territoire par un tumulus et deux stèles de l'âge du fer.

Démembrement de la paroisse primitive de Ploërdut, Lignol appartient au Moyen Age aux seigneurs du Léon, avant de passer aux mains des Guéméné-Guingamp. Les templiers et les Rohan y sont également propriétaires de biens et de terres.

La paroisse de Lignol avait autrefois pour trève Saint-Yves.

C'est au presbytère de Lignol que le célèbre marquis de Pontcaller est arrêté le 28 décembre 1719.

Le village est touché par la chouannerie durant la Révolution française : le maire et ancien député Corentin Le Floch y est assassiné en novembre 1794. La commune de Lignol est créée en 1801. 

L'église Saint-Pierre-et-Saint-Paul

La croix du Pou

Le monument aux morts

 

L'église Saint-Pierre-et-Saint-Paul

Construit entre le XVe et le XVIe s. à l’emplacement d’un bâtiment roman plus ancien (dont certaines parties ont été conservées), l’édifice est restauré au XVIIe s. La façade méridionale est remaniée entre 1890 et 1900. Sous l’Ancien Régime, le seigneur du Crosco avaient les droits de prééminence.

La tour carrée occidentale est élevée en 1639. Sérieusement endommagé par un orage, le clocher est restauré à la fin du XIXe s.

  

Le porche méridional.

Les portails sud et ouest.

  

Les fenêtres de la façade nord.

Les fenestrages nord.

  

La sacristie.

La croix du Pou

Soutenant le fût, la stèle ronde, érigée par les hommes de l'âge du fer, mesure 80 centimètres de diamètre. Le monument est christianisé au XIXe s.

Le monument aux morts

Il comporte les noms de 122 personnes.