[COTES-D'ARMOR] [FINISTERE] [ILLE-ET-VILAINE] [LOIRE-ATLANTIQUE] [MORBIHAN]
[Arradon] [Arzal] [Arzon] [Auray] [Baden] [Berné] [Bieuzy] [Le Bono] [Brandérion] [Brech] [Bubry] [Calan] [Carnac] [Caudan] [La Chapelle-Neuve] [Cléguer] [Colpo] [Concoret] [Crac'h] [Le Croisty] [Erdeven] [Etel] [Le Faouët] [Gâvres] [Gestel] [Gourin] [Groix] [Guéhenno] [Guéméné-sur-Scorff] [Guern] [Guidel] [Guillac] [Guiscriff] [Hennebont] [Inguiniel] [Josselin] [Kernascléden] [Kervignac] [Lanester] [Langoëlan] [Langonnet] [Lanvaudan] [Lanvénégen] [Larmor-Baden] [Larmor-Plage] [Lignol] [Locmalo] [Locmariaquer] [Locmiquélic] [Lorient] [Melrand] [Merlevenez] [Meslan] [Moustoir-Ac] [Néant-sur-Yvel] [Nostang] [Pénestin] [Persquen] [Plaudren] [Ploemeur] [Ploërdut] [Ploërmel] [Plouay] [Plougoumelen] [Plouharnel] [Plouhinec] [Plouray] [Plumelec] [Pluméliau] [Plumelin] [Pluneret] [Pontivy] [Pont-Scorff] [Port-Louis] [Priziac] [Quéven] [Quistinic] [Remungol] [Riantec] [La Roche-Bernard] [Roudouallec] [Le Saint] [Saint-Caradec-Trégomel] [Sainte-Anne-d'Auray] [Saint-Gildas-de-Rhuys] [Saint-Jean-Brévelay] [Saint-Philibert] [Saint-Pierre-Quiberon] [Saint-Tugdual] [Sarzeau] [Le Sourn] [Vannes]

 

Locmalo

Petite commune du nord-ouest du Morbihan, Locmalo (1 235 habitants) est située en centre Bretagne, près de Guéméné-sur-Scorff, à vingt kilomètres à l'ouest de Pontivy.

Dans l'Antiquité, le territoire est traversé par une voie romaine et un camp militaire y est établi.

Le village actuel trouve son origine dans l'implantation, au début du Xe s., de populations chassées de Saint-Malo par les Vikings. Celles-ci donnent alors leur nom au pays Pourlet (d'Aleth, l'ancien nom de Saint-Malo).

Au XIIe s., les hospitaliers de Saint-Jean de Jérusalem y établissent un hôpital et les templiers y possèdent une aumônerie.

L'ancien cimetière de Guéméné étant surchargé suite à une épidémie, les habitants doivent enterrer leurs défunts dans celui de Locmalo entre 1779 et 1791.

La commune de Locmalo est créée en 1801.

L'église Saint-Malo

La chapelle Notre-Dame-de-Grâce

La chapelle Saint-Symphorien

Le calvaire de l'église

La fontaine-lavoir de Longueville

Le four à pain de Kerlénat

Le monument aux morts

 

L'église Saint-Malo

Edifié vers le XIIe s. puis reconstruit par les Rohan au début du XVe s. et profondément remanié à plusieurs reprises dans les siècles suivants (ajout de chapelles en 1577 et 1611, nouveau chour bâti au milieu du XVIIe s.), l'édifice mélange les styles romans, gothiques et classiques.

Elevé au XVIIe s., le clocher possède une tour carrée massive, flanquée au sud d'une tourelle d'escalier et surmontée d'une flèche.

  

Encadré de pilastres classiques, le portail occidental date du XVIIe s. Réalisée au XVIe s., la porte nord en anse de panier est surmontée d'une accolade.

  

Voici enfin le chevet.

La chapelle Notre-Dame-de-Grâce

Elle est bâtie au village de Kerlénat entre la fin du XVe et le début du XVIe s. Le pardon attire un grand nombre de fièles le premier dimanche de septembre.

Un clocheton ajouré surmonte le pignon occidental.

  

Les portails ouest et sud.

  

Le chevet.

Enfin les fenestrages de style flamboyant du bas-côté sud et du chevet.

  

La chapelle Saint-Symphorien

Située au village de Longueville, elle tombe en ruines avant d'être reconstruite dans le style néogothique en 1876.

  

Le calvaire de l'église

Protégeant autrefois l'ancien cimetière qui entourait l'église, il est élevé au XVIe s. Une Vierge à l'Enfant très dégradée se trouve au revers du Crucifix.

  

La fontaine-lavoir de Longueville

Construite au XVIIIe s., la fontaine se trouve dans un enclos de pierre. Le lavoir est refait au XXe s.

Le four à pain de Kerlénat

Le monument aux morts